Dans un livre à paraître, Nicolas Sarkozy annonce sa candidature aux présidentielles de 2017. Mais une grande question tarabuste les internautes : pourquoi le second "t" du titre est-il rouge ?

C'est officiel, Nicolas Sarkozy sera candidat aux élections présidentielles de 2017. Il l'a décrété dans son nouveau livre, Tout pour la France, qui sort mercredi 24 août. Loin des profondes considérations politiques et des débats non moins profonds certainement évoqués dans l'ouvrage, un détail turlupine les usagers de Twitter. Ils ne comprennent pas pourquoi l'ex-chef de l'État a fait du deuxième "t" de "Tout"... une lettre rouge.

Effet de style innocent ou mise en exergue réfléchie ? Découvrez un panaché des explications parfois farfelues qu'en ont les internautes.

Une revendication historique

Pour un candidat qui aura dirigé un parti nommé "Les Républicains", il est plutôt attendu d'emprunter les symboles de la Résistance : c'est cette dernière qui a mené, en 1958, à la création de la Vème République. La Croix de Lorraine, qui représentait la Résistance intérieure française et orne aujourd'hui la tombe de nombreux résistants, est également une référence chrétienne.

À lire aussi - Les discours de Nicolas Sarkozy à vendre sur Internet...

Un lien avec la religion

Pour cet usager de Twitter, il n'y a aucun doute quant à l'orientation religieuse de l'ex-président. Fi de la croix de Lorraine, au sens multiple, l'internaute voit dans ce T la croix représentative des adeptes du christianisme.

Un choix ambigu

On croit comprendre dans ce titre que Nicolas Sarkozy veut "tout" donner pour la France. Mais dans cette période troublée, ne devrait-il pas rechercher la cohésion de "tous" ? C'est ce que semble penser cet internaute.

Ou... autre chose ?

Publicité
En réalité, on pourrait faire dire tout et n'importe quoi à ce "t" déjà célèbre. Les railleries destinées à Tout pour la France ne se sont pas arrêtées là, de nombreuses voix s'élevant contre ce "tout" qui pour beaucoup ne concernera pas les Français. D'autres ont salué cette publication qui est pour eux "un espoir". Nicolas Sarkozy a jusqu'à jeudi pour démissionner de ses fonctions de directeur des Républicains.

Vidéo sur le même thème - Quand Nicolas Sarkozy oppose l'érudit à l'ouvrier

Publicité