Une enquête du centre d'analyse du terrorisme (CAT) a chiffré l'argent dépensé par les terroristes pour effectuer les attentats de Paris et de Nice. 

Des milliers d'euros pour des dizaines de morts. C'est le constat du centre d'analyse du terrorisme (CAT) qui a épluché les comptes des différents terroristes : Coulibaly, Kouachi, Abaaoud...

Selon cette étude du CAT, moins de 26 000 euros ont été dépensés par les auteurs de l'attentats à Charlie Hebdo et de l'Hyper Cacher pour préparer les deux attaques ; tandis que les terroristes du Bataclan et de Saint-Denis ont dépensé 82 000 euros.

A lire aussi Attentat à Nice : pourquoi la France est-elle une cible privilégiée des terroristes ?

Seulement 2 500 euros pour 86 morts

Dans cette étude de septembre 2016 intitulée "le financement des attentats de Paris" que le JDD a pu consulter, le CAT montre que pour les attentats de janvier (17 morts), 25 800 euros ont été nécessaires. Dont près de 21 000 pour l'armement (deux pistolets-mitrailleurs CZ, six pistolets Tokarev, un revolver, deux fusils d’assaut et deux pistolets Zastava, un lance-roquettes…)

Les attentats de novembre (130 morts), plus sanglants, ont été chiffrés à 82 000 euros, dont 27 000 euros pour les déplacements des membres des commandos des terrasses, de Saint-Denis et du Bataclan.

Publicité
Plus modeste, mais presque autant meurtrier (86 morts et plus de 400 blessés), l'attentat de Nice. Selon plusieurs sources concordantes, le budget n’a pas dépassé les 2 500 euros. Une somme modeste mais suffisante pour acheter une arme et louer pour trois jours un poids lourd.

Vidéo sur le même thème : Attentat de Nice : où en est l'enquête ?

Publicité