Les services de sécurité ne prennent aucun risque quand il s’agit d’assurer la sécurité du président de la République. Emmanuel Macron peut également compter sur quelques gadgets à la pointe de la technologie.

La continuité de l’Etat, ça passe par celui qui l’incarne, c’est-à-dire le président de la République. Si lors de ses déplacements, Emmanuel Macron peut compter sur la présence du Groupe de Sécurité de du Président de la République (GSPR), ses hommes ont aussi à leurs disposition de nombreux outils, à commencer par une voiture blindée.

Une voiture blindée

L’Elysée abrite ainsi un certain nombre de véhicules protégés sur-mesure comme le rapportait récemment Le Parisien. Il s’agit de véhicules de marques Renault ou PSA qui sont ensuite "customisés" de manière bien spécifique. On ajoute à la carrosserie un blindage réalisé par une entreprise spécialisée et qui se chiffre aux alentours de 300.000 euros. Comme le rapporte Le Parisien, cela a pour effet de ralentir considérablement la voiture et donc de limiter sa vitesse. Résultat, les Renault Espace blindées de l’Elysée ne peuvent pas rouler à plus de 80kilomètre et ne peuvent donc pas prendre l’autoroute.

Un parapluie pare-balle

Emmanuel Macron pourra aussi s’il le souhaite faire appel à un parapluie pare-balle qu’il doit à son prédécesseur. Si entre François Hollande et la pluie, il y avait une grande histoire d’amour, l’ancien chef de l’Etat bénéficiait d’un parapluie tout particulier : en triple épaisse de kevlar. Appelé ParaPactum, comme le rappelle BFM, il pèse pas moins de deux kilos et est cousu à la main

 

Dans le même ordre d’idée : la mallette

Les services de sécurité peuvent aussi être équipés d’une mallette bien pratique. Elle se déplie en fait en trois partie et permet de faire écran en étant placée devant la personnalité en question; On appelle parfois cet outil la mallette Jospin puisqu’elle a été utilisée en 2000, lorsque Lionel Jospin, sortant de l'université de Bir Zeit en Cisjordanie, avait été l’objet de jets de pierre, ainsi que le rappelle Eric Stemmelen, commissaire divisionnaire honoraire sur Le Monde.

Un téléphone ultra sécurisé

Emmanuel Macron a en réalité trois téléphones. Il a évidemment son cellulaire personnel mais également deux autres mobiles. Le premier est un Teorem, un téléphone à clapet et à touches très sécurisé.

Publicité
Ses prédécesseurs disposaient du même appareil mais depuis qu’il est entré en fonction, le chef de l’Etat dispose d’un troisième téléphone, tout aussi sécurisé mais beaucoup plus moderne comme le relève BFM. Il s’agit d’un Samsung Galaxy tactile qui fonctionne sous la technologie Hoox. Les communications sont cryptées et en plus sa puce fonctionne comme une sorte de boîte noire qui peut s’auto-détruire à distance.

Vidéo : Le smartphone ultra sécurisé d'Emmanuel Macron

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité