Deux députés UMP du Nord, opposés à la future taxe sur la bière, en appellent officiellement au soutien de Jacques Chirac pour contrer cette mesure.

"Gérald DARMANIN et Bernard GERARD, Députés élus du Nord, écrivent à Monsieur Jacques CHIRAC, ancien Président de la République, pour protester contre l’augmentation inique de la fiscalité spécifique sur les bières." ainsi commence la lettre ouverte et officielle, publiée sur le site de Gérald Darmanin.

 

On sait l'ancien président grand amateur de "mousses", chose maintes fois parodiée par les Guignols de l'info et officialisée auparavant par l'intronisation de Chirac en Chevalier de la confrérie du houblon d'or en 1987. 

Une situation "très préoccupante"

"Derrière le clin d’œil, se cache une situation très préoccupante pour les producteurs et revendeurs de cette boisson, qui emploient des centaines de salariés et réalisent des millions d’euros d’investissements", précise le député UMP sur son site.

"Les producteurs de bières n’ont malheureusement pas la chance d’avoir le même nombre de défenseurs que les producteurs de vins, il était donc de notre devoir d’élus du Nord d’interpeller les pouvoirs publics sur ce sujet", expliquent encore Gérald Darmanin et Bernard Gérard.

 

Doublement des taxes

Publicité
Le doublement des taxes sur la bière, prévu par le gouvernement sous l'impulsion du Ministère de la santé, permettrait de rapporter près de 480 millions d'euros à la Sécurité sociale.  "Cela correspondra à une hausse équivalente à 5 centimes sur un demi de bière", a précisé l'exécutif. Mais également à une augmentation d'environ  "15% en moyenne dans tous les circuits de distribution", a précisé l'association des Brasseurs de France, pour qui une telle mesure serait une "catastrophe pour la filière".

Dans leur lettre envoyée à Jacques Chirac, les députés UMP soulignent également qu'une telle taxe réduirait "la compétitivité des producteurs de bières installés en France"…

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :