Anne-Sophie Leclère a été condamnée mardi à 9 mois de prison ferme assortis d’une inéligibilité de 5 ans et d’une amende de 50 000 euros. En 2013, cette ex-candidate FN aux élections municipales avait comparé la garde des Sceaux à un singe.

L’affaire avait fait grand bruit l’année dernière. En pleine campagne pour les élections municipales, Anne-Sophie Leclère, ex-tête de liste Front National à Rethel (Ardennes) avait publié sur son compte Facebook un photomontage comparant Christiane Taubira à un singe. Une action que la frontiste avait même assumé en lançant quelques jours plus tard  sur France 2 : "A la limite je préfère la voir (Christiane Taubira, ndlr) dans un arbre après les branches que la voir au gouvernement comme ça". Ce qui avait conduit le mouvement guyanais Walwari a porté plainte contre elle.*

Le FN dénonce des "condamnations révoltantes"Mardi, le tribunal de Cayenne (Guyane) a ainsi rendu sa décision et décidé de condamner la jeune femme exclue du FN en décembre 2013 à neuf mois de prison assortis d’une inéligibilité de cinq ans et d’une amende de 50 000 euros. La justice a par ailleurs condamné le Front National à 30 000 euros d’amende. Ce dernier a d’ores et déjà prévenu qu’il comptait faire appel de cette décision. Dénonçant des "condamnations révoltantes", le vice-président du parti d'extrême droite, Louis Alliot, a ainsi publié un texte dans lequel il explique qu’il "doit s’agir des condamnations les plus importantes prononcées depuis longtemps en matière de droit de la liberté d’expression". Selon lui, le procès qui a eu lieu serait une "chausse trappe". Le parti aurait en effet peiné "à trouver à Cayenne un avocat susceptible de le défendre". Le FN a également fait valoir le fait que sa demande de récusation du président du TGI guyanais pour appartenance au syndicat de la magistrature, n’a pas été prise en compte.

Publicité
"Cette photo c’était de l’humour"Quant à Anne-Sophie Leclère, l’ancienne candidate FN n’a pas encore annoncé si elle avait l’intention de contester sa condamnation. "Cette photo c'était de l'humour. L'image a été postée sur ma page Facebook et je l'avais supprimée quelques jours après d'ailleurs, ce n'est pas moi l'auteur", s'était-elle ensuite défendue. Ça n'a rien à voir" avec du racisme, s’était-elle défendue en 2013 à propos du photomontage.

 

 

 

Vidéo sur le même thème : Anne-Sophie Leclère condamnée à de la prison ferme

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité