La taxe sur les hauts revenus mise en place par Nicolas Sarkozy a rapporté 630 millions d’euros en 2012, soit 58% de plus que ce qui était prévu.

François Hollande peut se frotter les mains. Grâce à la taxe sur les hauts revenus instaurée pendant le mandat de son prédécesseur, Nicolas Sarkozy, l’Etat a pu récupérer quelque 630 millions d’euros l’année dernière. Le rapport d’information  de Christian Eckert (PS) sur l’application des mesures fiscales, précise en effet que 29.683 foyers ont été contraints de payer cette taxe, ce qui a permis de récolter davantage (58% de plus) que ce qui était initialement prévu.

Elle devait initialement concerner 25.000 personnesInstaurée par Nicolas Sarkozy lorsqu’il était président de la République, la "surtaxe" des revenus les plus élevés s’élève à 3% pour les revenus dépassant 250.000 euros et à 4% pour ceux qui sont supérieurs à 500.000 euros. Lors de sa mise en place, il était prévu qu’elle ne concerne que 25.000 personnes et permette donc de récolter 400.000 euro. Selon le rapport, "cet écart par rapport à la prévision résulte de la difficulté à estimer le revenu fiscal de référence servant de base à la contribution, ainsi que de l'année retenue pour le chiffrage de la mesure, à savoir les revenus de 2009". Les prévisions avaient en effet été faites à partir des revenus de 2009 alors que cette année avait été particulièrement marquée par la récession. 

Publicité
A noter, les 10% des contribuables disposant des revenus les plus élevés (plus de 1,7 million d’euros) ont versé à eux seuls 400 millions d’euros, soit les deux tiers de ce qui a finalement été récolté par l’Etat. "La contribution versée par les dix contribuables redevables de la contribution exceptionnelle la moins élevée est de 18 euros tandis que la contribution versés par les dix contribuables redevables de la contribution la plus élevée atteint 20,4 millions d’euros", précise par ailleurs le rapport. 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité