En première ligne dans la crise du monde agricole, le ministre de l’Agriculture montre de plus en plus des signes de fatigue quitte à parfois s’énerver. 

Depuis que la crise agricole a fait son retour sur le devant de la scène, le ministre de l’Agriculture accuse le coup. Quitte à montrer des signes d’agacement voire d’irritation.

Début février, Stéphane Le Foll avait vertement critiqué le patron de BFMtv pour ne pas avoir assez relayé son discours lors d’un déplacement à Laval. Quelques temps après, lors d’un point presse à l’issue du Conseil des ministres, le ministre avait morigéné quelques journalistes. Le lendemain, invité sur RTL, Stéphane Le Foll n’était pas de bonne humeur, et c’est le journaliste Olivier Mazerolle qui en avait fait les frais. Durant cette séquence, l’un de ses proches avait confié au Figaro que "c’est humain, au bout de deux ou trois ans au même poste, il y a une fatigue, un épuisement intellectuel et politique".

A lire aussiColère en série : Stéphane Le Foll, un ministre à bout ?

"Je suis là, je tiens debout et je fais ce que j’ai à faire"

Resté ministre de l’Agriculture après le remaniement, Stéphane Le Foll a continué à être un ministre sous pression. Ainsi, quand des agriculteurs se sont invités dans son jardin, au Mans, le ministre avait déclaré, fâché, au micro de France Inter : "C’est ma maison, j’estime qu’il devrait y avoir un minimum de respect, hein ? Personne n’en parle. Tout le monde s’en fout !" Lundi, lors de l’inauguration du Salon de l’Agriculture avec François Hollande, Stéphane Le Foll a encore été chahuté par des agriculteurs mécontents de l’action gouvernementale pour sortir les exploitants agricoles de la crise.

Publicité
"Ouh la politique, ce n'est pas facile, contrairement à ce que certains laissent croire, a déclaré Stéphane Le Foll mardi sur Europe 1. C'est un engament public, à la fois dépasser ce qui peut être les attaques du quotidien pour pouvoir porter sa propre conviction et surtout ses projets." Enfin, interrogé sur son état de santé, le ministre de l’Agriculture a tenu à ne rien laisser paraître. "Je suis là, je tiens debout et je fais ce que j’ai à faire", a-t-il fait savoir.

Vidéo sur le même thème : Stéphane Le Foll chahuté au Salon de l’agriculture 

Publicité