Pour éviter la polémique après les propos d'Emmanuel Macron sur les fonctionnaires, François Hollande a assuré être attaché à leur statut. 

Une polémique évitée ? Après les propos du ministre de l'Economie, Emmanuel Macron, sur le statut des fonctionnaires, le président François Hollande a donné un tout autre point de vue et assuré être attaché à leur statut. 

Des propos d'Emmanuel Macron qui devaient rester confidentiels ont été révélés vendredi par des médias. Celui-ci expliquait qu'il était nécessaire de réformer le statut de la fonction publique pour un certain nombre de missions qui ne le justifient pas, rappelle RTL

Pas de réforme 

Pour éteindre la polémique, François Hollande s'est au contraire voulu élogieux et s'est dit attaché au statut des fonctionnaires. A l'occasion de la décoration d'un fonctionnaire de l'Ordre national du mérite vendrdi soir, le chef de l'Etat en effet loué en lui "un fonctionnaire d'Etat, un fonctionnaire attaché à son département de la Corrèze et, comme je le suis, attaché à son statut", rapporte l'AFP.

Publicité
Et d'ajouter : "Etre fonctionnaire, ce n'est pas être dans une position figée, ce n'est pas refuser la modernité être fonctionnaire, c'est, au contraire, être toujours capable d'anticiper de prévoir et de servir". 

Après ces propos, les services du ministère de l'Economie ont précisé à RTL qu'en aucun cas le ministre Emmanuel Macron n'avait parlé d'une réforme que porterait le gouvernement. 

En vidéo sur le même thème - Fonction publique : faut-il revenir à la règle du "non-remplacement d'un fonctionnaire sur deux" ?