Selon un récent sondage BVA pour Le Parisien Ségolène Royal souffrirait toujours d’une mauvaise image chez une majorité de Français. Ces derniers penseraient toutefois qu’elle est dotée de qualités qui font actuellement défaut à François Hollande. Plus de détails.

©AFP

Grande perdante de l’élection de 2007, Ségolène Royal souffre aujourd’hui encore d’une image assez négative auprès de deux Français sur trois. C’est en effet ce que révèle un récent sondage CSA réalisé pour Le Parisien. Dans le détail, 61% des sondés estiment même qu’elle n’aurait pas fait mieux que Nicolas Sarkozy si elle s’était présentée en 2012. "Si les sympathisants de gauche, sont, logiquement, une majorité à penser l’inverse (68%), un quart d’entre eux tout de même (24%), estime qu’elle aurait été 'moins bonne' que l’ex-Président qu’ils détestaient pourtant avec ardeur", souligne par ailleurs l’étude. Et alors que la rumeur d’un remaniement ministériel court actuellement, ils sont autant à ne pas vouloir qu’elle soit nommée chef du gouvernement (81% contre), ni même ministre (57% contre). Et encore moins, qu’elle se présente aux prochaines élections présidentielles (78% contre).

Royal profiterait du "rejet spectaculaire" des Français pour HollandeLa présidente de la région Poitou-Charentes peut toutefois se vanter que la grande majorité des Français interrogés pense qu’elle aurait été capable de faire mieux que François Hollande si elle avait été élue à sa place en 2012. Selon eux, Ségolène Royal serait en effet  dotée de qualités qui font cruellement défaut au chef de l’Etat comme le courage et le dynamisme profond.  Cette tendance ne serait cependant pas tant due à la personnalité de l’ex-candidate à la présidentielle de 2007 qu’au "rejet spectaculaire" que suscite actuellement son ex-compagnon. Le sondage souligne d’ailleurs que quasiment toutes les personnalités politiques testées par ses soins ont été jugées meilleures que François Hollande, excepté Marine Le Pen.

Publicité
Ségolène Royal la joue encore "trop perso"A noter également, les Français se montrent certes encore sévères avec Ségolène Royal mais ils le sont nettement moins qu’auparavant. "En un peu plus d’un an (depuis juin 2012), la perspective de lui voir jouer un rôle politique plus important à l’avenir a bondi de 7 points (37% contre 30%) auprès des Français et de 10 points auprès des sympathisants de gauche pour réunir aujourd’hui tiers un d’entre eux (66% contre 56% en juin 2012)", indique l’étude. Et celle-ci d’expliquer que pour redorer son image, Ségolène Royal devrait s’attacher à "soigner" son image d’impulsivité et d’électron libre "jouant trop perso".

A revoir en vidéo : Ségolène Royal en larmes lors des primaires socialistes en 2011

 

RatioImage?width=720&height=540

Publicité