Conseillère en communication chargée des relations avec la presse d'Emmanuel Macron, Sibeth Ndiaye a beaucoup fait parler d’elle à cause de son franc-parler. Mais connaissez-vous bien cette femme d’influence ? Découvrez cinq choses que vous ignorez probablement sur sa vie. 

Sibeth Ndiaye est française depuis juin 2016

Mère de trois enfants, épouse et "féministe", comme elle l’écrit sur son compte Twitter, Sibeth Ndiaye a obtenu la nationalité Française en juin 2016. "Je suis Française depuis le mois de juin 2016. J’ai mis beaucoup de temps à me décider (rires). Une grande partie de ma famille réside au Sénégal, en particulier l’aînée de mes 3 sœurs. Les autres vivent dans d’autres pays d’Afrique de l’Ouest, au Togo, dont est originaire ma mère, et au Nigéria. Nous sommes plutôt des globe-trotteurs !", a expliqué la Franco-sénégalaise de 37 ans lors d'une interview accordée à Jeune Afrique

Sa carrière, du PS à l'équipe d'Emmanuel Macron 

Sibeth Ndiaye a étudié la philosophie politique à l’université Paris-Diderot, comme l'indique son profil LinkedInEn 2004, en parallèle de ses études, elle a intègré le Parti Socialiste. "La politique, c’est venu (…) avec l’accession de Jean-Marie le Pen au second tour de l’élection présidentielle, en 2002", a-t-elle confié à Jeune Afrique. Titulaire d’un master 2 en économie publique et protection sociale, à l’université Panthéon-Sorbonne en 2007, elle est ensuite devenue sept ans plus tard chargée de mission presse et communication d’Emmanuel Macron, alors ministre de l’Economie. Elle l'a ensuite suivi pendant la campagne présidentielle avant d'être nommée sa conseillère presse et communication.

Patrice, l’homme de sa vie

Sibeth Ndiaye s’est confié sur son époux, Patrice, dans la dernière édition de Gala. Il est un "papa moderne", comme elle l’a expliqué, qui l’aide également à relativiser sur son travail. Directeur général adjoint d’une société d’HLM, Patrice a lui aussi évolué avec les idées du PS. Après de longues semaines de travail, le couple profite des weekends pour se retrouver en famille. Un moment dans Sibeth Ndiaye se sert également pour s'adonner à son passe-temps favori : la couture. Je suis une véritable "coutureuse", écrit-elle d'ailleurs à propos d'elle-même sur son compte Twitter.

"Yes, la meuf est dead" : ses polémiques

Sibeth Ndiaye a été révélée dans le documentaire "Dans les coulisses d'une victoire", sur France 3, qui suivait la campagne d'Emmanuel Macron. Elle y est apparue comme la femme de toutes les situations. Cependant, en août 2017, la communicante s'est retrouvée au coeur d'une polémique. Dans un sms destiné à un journaliste lui demandant confirmation du décès de Simone Veil, la chargée de relation presse du chef de l'Etat aurait déclaré : "Yes, la meuf est dead".

Une réponse qui lui a valu de nombreuses réactions et même de faire la Une du  Canard enchaîné. Sur Twitter, plusieurs politiques s'étaient également élevés contre elle : 

Toutefois, Sibeth Ndiaye, contactée par LCI, a assuré que ce sms était "totalement faux". Le portrait qui lui a été fait dans l'hebdomadaire satirique serait également controversé. La jeune femme a précisé que des fautes étaient présentes dans le papier : "l’orthographe de mon nom de famille n’est même pas la bonne". 

Le geste d'Emmanuel Macron au moment du décès de sa mère 

Sibeth Ndiaye suit Emmanuel Macron depuis plusieurs années. En plus d'une relation de confiance, une relation d'amité semble s'être instaurée entre eux. Interrogée par le magazine Marie Claire, la chargée de communication s'est souvenue avec émotion d'un geste que le président a eu pour elle lors d'un épisode douloureux de sa vie. "Je me rappelle toujours avec émotion qu'au décès de ma mère, il avait eu la délicatesse de m'offrir un livre de Roland Barthes, Journal de Deuil.Il m'a servi de livre de chevet pendant de longs mois", a-t-elle raconté. 

Publicité
La jeune femme a d'ailleurs fait partie du premier "cercle de collaborateur" d’Emmanuel Macron, a indiqué L'Observateur. Pendant la campagne présidentielle, elle a accompagné le président à tous ses entretiens avec les journalistes afin d'œuvrer dans l’ombre du chef de l'Etat, pour que ses paroles ne soient pas détournées et que son image ne soit pas dégradée dans les médias.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité