Blague, bourde, lapsus, phrase choc… Planet.fr vous propose de revenir sur le mot ou la phrase qui a marqué la semaine.

La phrase de cette semaine est signée Laurent Ruquier. Jeudi, au cours d’une interview accordée à Téléobs et repérée par le site du Journal du Dimanche, le présentateur d’ "On n’est pas couché" a en effet affirmé qu’il quitterait la France si jamais Marine Le Pen remportait un jour une élection présidentielle. "Si demain le Front national passe, je prends mes cliques et mes claques, et je me tire. Je m’ne fous. J’ai 53 balais, j’ai gagné ma vie, je n’ai pas de problème", a-t-il en effet prévenu.

A lire aussi – Ces personnalités qui ont une dent contre le FN

"J’espère qu’un candidat surgira de nulle part"Aussi, et pour éviter d’avoir à en arriver là, Laurent Ruquier s’est également dit prêt à voter pour Alain Juppé et François Bayrou en 2017 pour faire barrage au parti d’extrême droite. L’animateur télé s’est même dit capable de voter pour François Hollande s’il le fallait, mais reconnait cependant que cela "l’emmerderait". Selon lui, "Marine Le sera au second tour mais elle ne passera pas après". Et Laurent Ruquier de conclure en confiant : "Je suis comme beaucoup de Français : j’espère qu’un candidat surgira de nulle part".

Publicité
Le présentateur d’ "On n’est pas couché" n’est pas la seule personnalité française à s’élever contre le Front National. Vincent Cassel, Yannick Noah, Benjamin Biolay ou encore Jacques Weber ne souhaitent pas non plus voir sa présidente à l’Elysée.

En vidéo - Laurent Ruquier tacle Eric Zemmour après ses propos sur les attentats