Invitée d’iTélé ce jeudi matin, Ségolène Royal n’a pas hésité à prendre la défense de François Hollande, lequel est vivement attaqué par Fleur Pellerin depuis qu’elle a été remerciée du gouvernement. 

Ségolène Royal n’apprécie par l’attitude de Fleur Pellerin. Et elle ne s’en cache pas. Alors qu’elle était l’invitée de la matinale d’iTélé ce jeudi, la ministre de l’Ecologie n’a pas hésité à recadrer son ancienne collègue.

"Ce n’est pas un droit de rester au gouvernement"Depuis qu’elle a été remerciée du gouvernement la semaine dernière, l’ex-ministre de la Culture n’en finit pas de régler ses comptes avec le président François Hollande, à coup de messages subliminaux sur Twitter et de déclarations acerbes dans les médias. "Il faut revenir à des principes. Quand on a eu la chance d’accomplir ces responsabilités-là, il faut s’en souvenir", a estimé Ségolène Royal face à Bruce Toussaint. Plutôt sévère et refusant d’admettre que son ancienne collègue avait été brutalement évincée de l’équipe gouvernementale, elle a poursuivi en soulignant que "ce n’est pas un droit de rester éternellement". Assurant toutefois qu’elle comprenait malgré tout "l’amertume" de Fleur Pellerin, la numéro a également tenu à rappeler qu’elle avait été "nommée" et qu’à ce titre, elle devrait déjà "remercier de cette opportunité". "C’est la vie politique, on le sait depuis le départ", a-t-elle ensuite conclu.

A lire aussi – Sur Twitter, Fleur Pellerin réagit à son éviction du gouvernement

Publicité
Ministre depuis 2012, Fleur Pellerin n’imaginait pas ne pas être reconduite dans la nouvelle équipe gouvernementale. Quelques heures avant le remaniement, elle se disait même "sereine". L’annonce de la décision de François Hollande a ainsi été un véritable choc pour elle. Le bruit court même qu’elle a fondu en larmes et manqué de s’évanouir. Amère, l’ancienne ministre règle désormais ses comptes avec le président dans les médias. " 'Va au spectacle et flatte !' : j’avais pris ces mots du président pour une boutade, en fait ils étaient ma feuille de route", a-t-elle récemment confié à L'Obs. 

En vidéo sur le même thème : Fleur Pellerin, le "cœur serré", parle de son adoption et de son enfance dans son discours de passation 

Publicité