Depuis son arrivée au gouvernement en avril 2014, le ministre de l’Ecologie est très proche du président de la République, à tel point qu’elle le conseille dans de nombreux dossiers.

En avril 2014, lorsque Manuel Valls est promu à Matignon, Ségolène Royal fait son apparition dans le gouvernement au poste de ministre de l’Ecologie.

Une situation plutôt inédite dans la Ve République puisque Ségolène Royal est l’ancienne femme de François Hollande et qu’elle est la mère de ses quatre enfants. Malgré ce divorce, ces derniers cohabitent pour le mieux au sein de l’exécutif, à tel point que la première n’hésite pas à donner son point de vue au second dans plusieurs dossiers.

"Un couple politique intense, au sens cérébral du terme"

"On peut dire aujourd’hui que leur relation s’apparente à un couple politique intense, au sens cérébral du terme", indique à Atlantico la journaliste Maud Guillaumin, passée par Europe 1, BFMtv ou encore I-Télé. "Elle représente pour lui une « superconseillère », avoue-t-elle. Elle est aujourd'hui de tous ses déplacements, ce qui signifie qu'elle est au courant de tout, et ce bien avant tout le monde, ce qui est aussi utile pour placer ses propres pions… "

A lire aussiFrançoise Degois : "Ségolène Royal et François Hollande travaillent en toute confiance"

Toutefois, malgré son statut privilégié, Ségolène Royal n’obtient pas toujours ce qu’elle souhaite. "Son ambition d'obtenir le quai d'Orsay n'a pas été réalisée, et la Présidence de la COP21 ne lui a pas été accordée tout de suite", rappelle-t-elle.

Une ministre de l’Ecologie ingérable mais au nez fin

Malgré son influence en demi-teinte, Ségolène Royal reste une ministre crainte, même par le Premier ministre "qui sait que de toute manière il aura beau lui faire passer des consignes, elle ne les appliquera que si elle sert ses intérêts."

Publicité
Cependant, si le ministre de l’Ecologie jouit d’une certaine impunité, c’est parce qu’"elle a un vrai nez pour sentir les tendances politiques, elle a un regard, notamment sur la société française : en fait on ne pourra lui retirer qu’elle est une tacticienne talentueuse", indique la journaliste.

Vidéo sur le même thème : Hollande sur sa vie de famille : "Je regrette réellement de ne pas en avoir fait d’avantage"

Publicité