En janvier 2014 Closer provoquait une onde de choc en révélant, photo à l’appui, la relation entre François Hollande et Julie Gayet. Deux ans plus tard, on apprend de quelle manière Ségolène Royal, l’ex-compagne du président, avait alors accueilli cette nouvelle.

En 2007, François Hollande quittait Ségolène Royal, la mère de ses quatre enfants pour se mettre en couple avec Valérie Trierweiler. Sept ans plus tard, le socialiste devenu président de la République mettait "fin à (s)a vie commune" avec la journaliste de Paris Macth, lui préférant vraisemblablement l’actrice Julie Gayet. En effet, leur supposée idylle a été révélée par Closer en janvier 2014 mais depuis, ni l’un ni l’autre n’ont confirmé ou infirmé la relation qu’on leur prête.

La surprise, puis la jubilation Au moment de la publication du fameux numéro de Closer montrant le chef de l’Etat avec un casque de scooter au pied de l’immeuble de la comédienne, les réactions ont été nombreuses dans la classe politique. Alors présidente du Conseil régional de Poitou-Charentes, Ségolène Royal y était elle aussi allée de son petit commentaire. "Ah bon ? Mais c’est incroyable !", aurait lâché celle qui est aujourd’hui ministre de l’Environnement, ainsi que le rapportent Soizic Quéméner et François Aubel, auteurs de Julie Gayet, une intermittente de l’Elysée, dans un extrait cité par Gala.

Publicité
"Elle adore les potins, a par ailleurs confié un proche de Ségolène Royal aux deux auteurs. Pour François et Julie, tout Paris était au courant, mais là, on avait enfin la preuve par l’image". Une situation qui après avoir surpris celle qui se rêvait à l’Elysée en 2007, lui aurait vite fait entrevoir les nouvelles possibilités qui s’ouvraient alors à elle. "Savourant cette vengeance tardive et inespérée" sur Valérie Trierweiler avec qui ses relations étaient très tendues, la Dame du Poitou aurait en effet compris que plus personne ne lui barrait la route du gouvernement. Et effectivement, quelques mois plus tard, Ségolène Royal faisait son entrée dans l’équipe de Manuel Valls.

Vidéo - Ségolène Royal et Valérie Trierweiler : des relations sous haute tension 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité