A l’occasion de la journée de la femme, le président François Hollande a accepté de parler de sa vie privée au magazine ELLE. Florilège des premiers extraits dévoilés.

"Les affaires privées se traitent en privé". Voici ce que François Hollande avait répondu en 2014 au journaliste qui souhaitait en savoir plus sur ses affaires de cœur. Depuis sa rupture avec Valérie Trierweiler cette même année, le président de la République met en effet un point d’honneur à ne plus rien dévoiler de sa vie privée. A tel point que la destination de ses vacances est même devenu un sujet tabou à l’Elysée l’été dernier. Mais le chef de l’Etat a récemment décidé de faire une exception.

A l’occasion de la journée de la femme qui aura lieu le 8 mars, François Hollande a accepté de se confier au magazine féminin ELLEet de dévoiler certains pans de sa vie privée. L’interview ne paraîtra que la semaine prochaine mais Europe 1 y a eu accès en avant-première. Grâce à la radio, on découvre ainsi les confidences du président à propos de ses quatre enfants : "ces moment-là (le temps passé avec ses enfants, ndlr) sont tellement beaux dans une vie, que de les avoir laissés s’échapper suscite en moi un immense regret".

"Féministe et toujours socialiste"Interrogé sur l’égalité homme-femme et la répartition des tâches au sein du foyer, le locataire de l’Elysée a poursuivi en reprenant son propre exemple. "Avant de parler de moi comme père, je rappelle que c’est Ségolène Royal qui est la mère de nos enfants. J’ai essayé d’être présent, je faisais la cuisine, je racontais des histoires aux enfants le soir, mais si vous interrogiez Ségolène Royal, elle vous dirait que je n’en ai sans doute pas fait assez", a-t-il raconté, assurant même être "féministe et toujours socialiste".

Publicité
Hollande annonce la création d’un nouveau ministère des FamillesMais si François Hollande s’est laissé aller à évoquer son passé familial, il n’est pas pour autant oublié de faire passer un message politique. "On lui reprochait alors l’intitulé du ministère de la Famille, de l’Enfance et du Droit des femmes. Et bien il annonce qu’on devra désormais parler du ministère des Familles, au pluriel, pour englober les familles recomposées, mono-parentales, de même sexe, etc", rapporte Europe 1.

A voir aussi en vidéo : Françoise Degois : "Vous imaginez François Hollande se marier ?"

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité