Nicolas Sarkozy était à Bruxelles mercredi 27 mars pour remettre la Légion d'honneur à Didier Reynders. A cette occasion, il a prononcé un discours assez équivoque incluant des références à François Hollande.

Mercredi 27 mars, Nicolas Sarkozy a remis la Légion d'honneur à un vieil ami, le ministre belge des Affaires étrangères, Didier Reynders.  

A cette occasion, l'ancien président de la République a prononcé un discours à la gloire de son ami tout en y glissant quelques références à la situation de la France. Il a notamment évoqué le thème de la confiance :  "La confiance, dans une famille, dans un pays, c'est ce qu'il y a de plus long à construire et de plus facile à perdre...". Une pique pour François Hollande dont la cote de popularité est au plus bas dans les sondages ?

Après avoir dit tout le bien qu'il pensait de la Belgique, il a également plaisanté en faisant référence à Gérard Depardieu : "Je n'ai pas vocation à m'installer, a-t-il déclaré, Je suis juste de passage et repartirai ce soir..." (voir la vidéo ci-dessous).

Nicolas Sarkozy a-t-il évoqué la question de son retour ? 

"Je laisse pleuvoir, dit-il. Il ne sert à rien de maudire la pluie. Car elle finit toujours par laisser la place au soleil" a par ailleurs déclaré l'ancien président de la République. Une allusion cachée à son éventuel retour en politique ?

La cérémonie de remise de la Légion d'honneur a été célébrée à l'abri des médias français.Ces derniers ont en effet été interdits d'accès à la cérémonie.

Publicité
Le ministre belge, qui avait formulé le souhait de recevoir la légion d'honneur de la main de Nicolas Sarkozy, a pris soin de préciser que cette décision avait été prise avant sa mise en examen dans l'affaire Bettencourt.

 

Publicité