Une semaine après l’invalidation des comptes de campagne de Nicolas Sarkozy par le Conseil constitutionnel, l’UMP a récolté un peu plus de 4 millions d’euros. Encore trois fois cette somme et le parti d’opposition évitera la faillite.

Encore trois fois ça. D’après une information du Parisien, l’UMP a réussi à récolté 4,3 millions d’euros de dons en une semaine. Depuis l’invalidation des comptes de campagne de Nicolas Sarkozy, le parti d’opposition doit rembourser un prêt d’un montant de 11 millions d’euros et ce, au risque de se déclarer en faillite. Décidé à ne pas laisser son parti mourir, Jean-François Copé a lancé une vaste souscription nationale dans laquelle tous les dons sont les bienvenus, même ceux de gauche. Le vice-secrétaire général du parti, Geoffroy Didier, a en effet demandé aux sympathisants et militants de gauche de se mobiliser pour renflouer les caisses de l’UMP. "Si jétais un militant du Parti socialiste, même si je combattais les idées de l’UMP, je donnerais, comme un ami de la démocratie", a-t-il ainsi expliqué au micro de France Inter.

Publicité
Une nouvelle réunion prochainementEt si les cadres et les personnalités de l’UMP se mobilisent pour tenter de le sauver, celui-ci peut également compter sur l’ancien chef de l’Etat. Décidé à "assumer ses responsabilités", Nicolas Sarkozy est en effet venu lundi assister à une réunion extraordinaire au bureau politique du parti. Une nouvelle réunion devrait d’ailleurs être organisée dans les jours à venir avec les partenaires financiers du parti d’opposition. Selon un proche de l’ancien occupant de l’Elysée, l’objectif de cette rencontre est non seulement de redéfinir les moyens de récolter des dons mais également de "les (ndlr : les partenaires financiers) en leur montrant que l’argent rentre. Cela devrait permettre d’avoir un éventuel report de la dette". L’UMP a jusque fin juillet pour récolter les 11 millions d’euros qu’il doit rembourser.

 

Regardez le grand retour de Nicolas Sarkozy :

 

Publicité
Publicité