Le président a inauguré samedi le 54e Salon de l’agriculture, où il a dû affronter la colère de plusieurs agriculteurs qui lui repprochent de n'avoir rien fait pour le secteur agricole.

En se rendant à l'ouverture du 54e Salon international de l’agriculture, François Hollande a dû faire face à la colère de plusieurs agriculteurs, comme le rapporte FranceInfo. Certains d'entre eux estimant que le secteur de l'agriculture a été mis de côté durant son quinquennat. 

François Hollande : "Ce n'est pas nous qui fabriquons les prix !"

Le président a été interpellé à plusieurs reprises par des éleveurs qui n'ont pas hésité à vider leur sac : "Nous sommes agricultrices, on est en train de crever monsieur le président ! On ne vit pas, on ne mange pas, on meurt. Vous avez fossoyé l'agriculture, on ne peut plus s'en sortir !" L'un d'eux a résumé la colère de ses confrères au président : "Vous n'avez rien fait." Ce à quoi François Hollande a répondu : "Ce n'est pas vrai. Nous on apporte les aides. Qu'est-ce que vous voulez ? Ce n'est pas nous qui fabriquons les prix !" 

Pour son dernier Salon de l'agriculture, le président a donc essuyé plusieurs remarques sur son quinquennat. "De toute façon il a rien fait pour l'agriculture pendant cinq ans, pas la peine qu’il vienne nous voir", a lâché un exploitant. 

Publicité
Face à l'indifférence des agriculteurs, le président s'est ensuite exprimé en avertissant les candidats à la présidentielle "qui mettent toujours en cause l'Europe. Il faut quand même se souvenir de ce qu'était l'agriculture sans l'Europe, et ce que peut être l'agriculture avec l'Europe. Si la politique agricole commune (PAC) est mise en cause, vous allez voir la situation qu'auront beaucoup d'agriculteurs."
Publicité
Publicité