François Hollande a annoncé samedi sa séparation avec Valérie Trierweiler. La journaliste est donc devenue ce week-end l'ex-Première dame de France. Des circonstances inédites qui soulèvent des interrogations.

© Wikipédia

"Vous voyez, on ne pourra pas dire que j'abuse de l'argent public, je n'ai qu'un garde du corps", a ironisé ce lundi matin Valérie Trierweiler selon Europe 1. L'ex-compagne de François Hollande a prononcé cette phrase alors qu'elle rendait visite à des enfants dans un hôpital de Bombay (Inde) pour l'association Action contre la faim. Ces mots sont la réponse à de nombreux commentaires qui ont déploré le financement de son voyage en Inde ou son hébergement à La Lanterne. Mais si la journaliste s'est moquée de la cohue médiatique et des repproches qui ont pu lui être adressés à propos des dépenses publiques, elle a toutefois ouvert la porte d'un débat : à quoi Valérie Trierweiler a-t-elle droit désormais ?

En France, la femme ou compagne du président est considérée par tous comme la Première dame. Cette expression n'est cependant pas synonyme de fonction. Effectivement, aucun titre officiel ne définit ni le champ d'action ni ce dont dispose une Première dame. Jusqu'à présent Valérie Trierweiler disposait d'un cabinet composé d'une chargée de mission, de deux secrétaires, d'un chauffeur et de cinq collaborateurs. Pour le moment elle ne conserve qu'un garde du corps et perd les avantages de son ancien cabinet de Première dame.

Une fonction à définir ?

Si une séparation n'est pas une première pour un couple présidentiel en France, c'est la première fois qu'une ex-compagne de président se retrouve célibataire. Depuis l'instauration de la Vème république en 1958, le seul couple présidentiel qui s'est séparé est celui de Nicolas Sarkozy et son ex-épouse Cécilia Attias. Après avoir vécu l'investiture à la Présidence de la France ensemble, l'ancien maire de Neuilly-sur-Seine et sa femme se sont séparés par consentement mutuel en octobre 2007. Quelques mois plus tard, en mars 2008, Cécilia Sarkozy est devenue Cécilia Attias en épousant le publicitaire millionaire Richard Attias.

Publicité
A l'inverse de Cécilia Attias, Valérie Trierweiler va quitter l'Elysée en tant que célibataire. Bien que l'on ignore ce à quoi elle aura droit, elle pourra toujours compter sur son métier de journaliste. De plus d'après son clan, l'ex-compagne de François Hollande n'est pas une citoyenne lambda. "Elle n’est pas redevenue une simple citoyenne, elle est une ex-Première-dame, ça lui donne un statut à part", a confié son ex-collaborateur Patrick Biancone. Pour le moment Valérie Trierweiler dispose toujours d'un garde du corps, mais pour combien de temps et qu'en sera-t-il du reste?

Vidéo : Valérie Trierweiler réapparait en public à Bombay

Publicité