Alors qu’une rumeur court actuellement sur lui et sa femme, le Premier ministre a décidé de l’affronter de face. Découvrez comment il fait.

Depuis quelques jours la sphère politico-médiatique est agitée par un bruit : il y aurait de l’eau dans le gaz entre Manuel Valls et son épouse, Anne Gravoin. Une rumeur que n’ignore pas le chef du gouvernement. "Elles se veulent destructrices et elles ne sont pas anodines. Elles sont faites pour expliquer qu'au fond, si vous mentez dans votre vie privée, c'est que vous mentez dans votre vie publique. C'est pour vous faire mal, c'est pour vous déstabiliser, c'est pour blesser vos entourages proches", a-t-il confié à ce sujet lors de son entretien avec Michel Denisot pour Canal+. "Il faut résister", a-t-il également déclaré, assurant : "moi, je résiste".

A lire aussi – "Pas la peine d’apporter les dragées !" : comment François Hollande dément la rumeur de mariage

"Il va y avoir des attaques personnelles sur moi"

Et pour résister, Manuel Valls a décidé de prendre le problème à bras-le-corps. "Il faut dire très clairement qu'on n'accepte pas ces rumeurs. C'est très important. Il ne faut pas se laisser faire", a-t-il ainsi expliqué à Michel Denisot. Le Premier ministre aurait aussi avisé ses proches que des bruits risquaient fort de circuler à son sujet prochainement. "Il va y avoir des attaques personnelles sur moi", aurait-il déclaré à son entourage, rapporte L’Express qui précise qu’il aurait également demandé à ses collaborateurs à Matignon de l’avertir s’ils entendaient une rumeur le concernant. "Je demande toujours à mes collaborateurs de me dire s’ils entendent quelque chose", aurait-il indiqué à l’hebdomadaire.

A lire aussi – Les plus folles rumeurs qui ont entouré François Hollande

Il en parle implicitement aux médias

Publicité
Manuel Valls aurait par ailleurs une autre "astuce" pour mettre un terme aux rumeurs le concernant. Il tenterait d’éteindre le feu dans le foyer, avant même qu’il ait le temps de se propager. Et L’Express d’expliquer comment, devant les médias, le Premier ministre aborde le sujet "parfois sur le ton de la plaisanterie". "Souvenez-vous, avait couru le bruit d’une liaison entre Pierre Bérégovoy et Catherine Deneuve : il n’avait pas démenti, et on le comprend !", aurait-il en effet récemment lâché lors d’un déjeuner avec les médias.

Vidéo sur le même thème - Manuel Valls parle des rumeurs le concernant