Ce mardi matin sur France Info, la ministre de l’Education nationale n’a pas hésité à employer un vocabulaire très familier pour évoquer la rumeur de départ de Manuel Valls. Découvrez ce qu’elle a dit.  

Najat Vallaud-Belkacem n’a pas mâché ses mots. Alors qu’elle était l’invitée politique de France Info ce mardi matin, la ministre de l’Education nationale a vivement écarté la rumeur de départ de Manuel Valls. Aux médias qui ont évoqué un "dîner secret" au cours duquel le Premier ministre aurait menacé de quitter le gouvernement si la loi Travail n’allait pas dans son sens, celle que l’on surnomme la "chouchoute" de l’exécutif a répliqué : ce sont "des bruits de chiotte". "Qu’il y ait des rendez-vous entre ministres pour discuter de la politique gouvernementale, ça devrait rassurer tout le monde. A-t-elle d’abord déclaré. Pour le reste, ça fait 20 ans que je fais de la politique, je ne me suis jamais prêtée aux bruits de chiotte qui consistent à raconter des choses qui n’ont pas à être racontées". La ministre de l’Education a ensuite appelé "ceux qui s’expriment sous le sceau de l’anonymat à raconter leurs âneries plus avant".

"Les Français ont besoin d'avoir en face d'eux un gouvernement solidaire"

Publicité
Insistant bien sur le fait qu’elle refusait de "participer à ce petit jeu qui ne grandit pas la politique", la membre du gouvernement a poursuivi en évoquant la très contestée loi travail actuellement défendue par Myriam El Khomri et Manuel Valls. Il y a "des mobilisations, des jeunes qui s'inquiètent pour leur avenir, une loi Travail préparée par une ministre qui la porte avec beaucoup de pugnacité, des partenaires sociaux reçus en ce moment, a-t-elle énuméré, avant d’ajouter : Les Français ont besoin d'avoir en face d'eux un gouvernement solidaire, solide, et n'ont pas besoin de ce genre de récits, ce n'est pas ça la politique".

En vidéo - Théorie du complot et rumeurs : le discours très drôle de Najat Vallaud Belkacem

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité