Lors du premier match du Top 14 au stade Mayol de Toulon, le président du Racing club de Toulon a diffusé un photomontage sur les écrans géants qui n'a pas fait rire tout le monde.

Mourad Boudjellal, président du Racing club de Toulon, a fait diffuser une image parodique sur les écrans géants du stade Mayol de Toulon vendredi. On y voit Marine Le Pen et Florian Philippot en joueurs de l’émission "Le maillon faible". Comme dans l’émission où l’on doit éliminer celui que l’on considère comme le maillon faible en inscrivant son nom sur une ardoise, les deux responsables du Front national ont choisi d’éliminer Jean-Marie Le Pen. Ce montage avait été réalisé par le lab europe 1 suite à l'exclusion de Jean-Marie Le Pen du Front national.

Louis Alliot, numéro deux du Front national a réagi sur twitter, dénonçant un "mélange sport et politique qui n’honore pas le président du RCT". Le conseiller de Marine Le Pen, Eric Dormard, demande lui une sanction et David Rachline, sénateur-maire de Fréjus, se demande si Mourad Boudjellal "n’a rien de mieux à faire que d’insulter les patriotes".

 

 

"Il est gentil Louis Aliot, mais qu'il essaie de créer autant d'emplois que moi en France déjà. Ce monsieur est alimenté par le parlement européen qu'il ne cesse de dénigrer", a répondu Mourad Boudjellal à Louis Alliot qui était l'invité de France Bleu Provence et l'avait menacé : "Qu'il fasse quand même attention de ne pas trop lasser les gens qui auront peut-être dans quelques mois Marion Maréchal-Le Pen comme présidente de la région PACA".

"Je n’ai pas envie d’aller dans une ville qui a voté à 45% pour le Front National"

Mourad Boudjellal avait déjà eu des ennuis avec le FN, lorsqu’il avait annulé en mars 2014 un match prévu à Béziers, ville de Robert Ménard. "Je n’ai pas envie d’aller dans une ville qui a voté à 45% pour le Front national. En sport, on ne stigmatise jamais quelqu’un c’est toujours le collectif. Quand je rencontre un joueur, je souhaite d’abord savoir s’il est bon ou pas, avant de savoir s’il est noir ou blanc", avait-il expliqué à l’époque.

A lire aussi : Marion Maréchal-Le Pen conduira-t-elle le FN en région PACA ?

Publicité
Ce n’est pas la première fois que le président du Racing Club de Toulon s’amusait a diffuser des images parodiques dans le stade. En 2013, à l’occasion de la Journée internationale de la femme il avait montré une image de DSK avec l’inscription "bonne fête à toutes". En 2011, à la mort de Kim Jong-II, son portrait était diffusé avec la mention "merci de ne pas respecter une minute de silence. Faites du bruit !".

 Vidéo sur le même thème - FN: Jean-Marie Le Pen attend la décision du bureau exécutif pour décider de la suite