Jean-Pierre Raffarin a récemment accordé à la revue Charles une interview dans laquelle il revient sur ses relations avec Nicolas Sarkozy.

Il n’a pas mâché ses mots. Au cours d’un entretien qu’il a récemment accordé à la revue politique Charles, et repéré par Le Lab d’Europe 1, Jean-Pierre Raffarin a accepté de revenir sur les années pendant lesquelles il a travaillé aux côtés de Nicolas Sarkozy mais également sur la rivalité qui a précédé cette collaboration.

"Nicolas Sarkozy a toujours considéré que j’avais usurpé sa place à Matignon", a ainsi commencé par lâcher Jean-Pierre Raffarin à propos du fait que Jacques Chirac l’ait choisi lui pour être Premier ministre après sa réélection. "Jusqu’à maintenant, dans une élection toute particulière, je suis le seul qui, en matière de pouvoir, ait battu Sarkozy",  s’est-il ensuite vanté, avant d’ajouter : "Ce qu’il n’aime pas".

"Je jouais au Sarkozy tous les jours"A propos de sa manière de travailler avec l’actuel président de l’UMP, Jean-Pierre Raffarin a poursuivi en soulignant ses ardeurs. "Par exemple, quand il voulait participer à une émission de télévision alors que le président parlait le lendemain (…). Parfois, il faillait aussi lui dire qu’il ne pouvait pas forcément avoir l’avion présidentiel", s’est-il ainsi souvenu. Et celui-ci d’estimer à propos de manière dont il devait composer avec le caractère du "champion de la droite" : "Il y en a qui font de la gymnastique, d’autres du rugby, moi je jouais au Sarkozy tous les jours. Une discipline à part entière".

Publicité
"Nous n’avons ni les mêmes réflexes, ni les mêmes avis politiques, ni les mêmes amis. C’est un homme de droite, je reste centriste, libéral, européen", avait-il par ailleurs écrit sur son blog début décembre, laissant ainsi entendre qu'il ne le soutiendrait pas en 2017.

A voir sur le même thème : Alain Juppé : "J'aime bien Jean-Pierre Raffarin"

 

Publicité
Publicité