Au cours d’un entretien récemment accordé à Valeurs Actuelles, Nicolas Sarkozy a confié qu’il "n’a pas pris (sa) décision" concernant la présidence de l’UMP dont l’élection aura lieu en novembre prochain. Le suspense qui entoure son retour en politique est à son comble.

Il ne sait pas encore. Dans quelques semaines, Nicolas Sarkozy pourrait bien faire son grand retour, comme il pourrait très bien décider de ne pas le faire. C’est en tout cas ce qui ressort de l’interview qu’il a récemment accordé à Valeurs Actuelles. "Je n’ai pas pris ma décision", a-t-il en effet assuré au magazine à propos de la présidence de l’UMP. Ce rendez-vous, prévu en novembre prochain, pourrait ainsi marquer la première étape du retour du "champion de la droite", et amorcer sa candidature à la présidentielle de 2017. "Je veux avoir tous les éléments en main (…) Comprenez bien qu’il ne s’agit pas de la décision de mon plaisir", a –t-il ensuite expliqué avant d’insister : "Je n’ai aucune revanche à prendre sur quiconque".

"Cette idée de retour est inscrite dans les têtes et les esprits"Et alors que la rumeur de son retour a enflé au cours de ces derniers mois, notamment à cause de la démission de Jean-François Copé de la présidence de l’UMP, Nicolas Sarkozy a déclaré : "Que l’on parle de mon retour dans la vie politique, c’est déjà miraculeux en soi. Cela veut dire que cette idée de retour est inscrite dans les têtes et dans les esprits". Et l’ancien locataire de l’Elysée d’ajouter : "A partir de ce moment-là, une très grande partie du chemin est faite".

Son moteur pour un éventuel retour ? "Le devoir"Quant aux raisons qui pourraient motiver son retour dans l’arène politique, Nicolas Sarkozy a invoqué son sens du devoir. "La première campagne présidentielle, on la fait toujours par envie et par désir ? Pour un retour, le moteur, c’est le devoir", a-t-il affirmé. C’est même "la capacité à redonner de la confiance à un pays qui n’a plus de réponses pour aucune des grands défis du moment", a-t-il précisé, dans une pique à peine dissimulée à l’exécutif socialiste.

Publicité
Mais si Nicolas Sarkozy assure qu’il ne sait toujours pas s’il reviendra ou pas, Le Journal du Dimanchecroit savoir que sa décision est déjà prise. Il y a quelques semaines, l’hebdomadaire annonçait que son grand retour devrait avoir lieu "dans le dernière semaine d’août".

 

 

 

Vidéo sur le même thème - Retour de Sarkozy : est-ce que les Français ont envie de revivre le match de 2012?

Publicité
Publicité