Le patron du parti d’opposition serait sur le point de revoir l’organigramme de son clan. L’occasion pour lui de se débarrasser de certains ténors devenus encombrants. Découvrez qui est sur la sellette.

Du changement dans l’air. Selon les informations de France Info, Nicolas Sarkozy aurait en tête d’organiser un remaniement au sein des Républicains. Une décision qui serait non seulement motivée par les départs de plusieurs ténors à cause des élections régionales de décembre prochain, mais aussi par son envie de se débarrasser de certaines voix devenues encombrantes.

NKM aurait eu raison de la patience de Nicolas SarkozyAussi, parmi les premiers débarqués, figurerait Nathalie Kosciusko-Morizet. A force de revendiquer sa liberté de parole, l’actuelle numéro 2 du parti aurait eu raison de la patience de Nicolas Sarkozy. Elle avait pourtant bataillé pour obtenir ce poste tant convoité, allant même jusqu’à se livrer à une véritable "guéguerre" avec son collègue Laurent Wauquiez pour un bureau ! Mais depuis, l’ancienne ministre est à plusieurs reprises montée au créneau pour dénoncer les prises de position de son chef. Le bruit court également qu’elle sera candidate à la primaire de 2016. De quoi agacer Nicolas Sarkozy qui, même s’il n’a pas clairement annoncé ses intentions, pourrait voir en elle une rivale potentielle.

A lire aussi – NKM et Laurent Wauquiez : la guerre des bureaux à Vaugirard

Wauquiez débarqué en cas de victoire aux régionalesLe numéro 3 des Républicains devrait lui aussi quitter l'état-major du parti. Candidat aux régionales en Rhône-Alpes Auvergne, il devra en effet abandonner son poste en cas de victoire et ce, en application des règles imposées par Nicolas Sarkozy. "C'est la nouvelle règle. Il faudra être davantage disponible pour le parti" explique France Info. D’ici quelques semaines, les deux ténors qui se trouvent actuellement juste en-dessous du chef du parti, pourraient donc être remplacés. Cependant, aucune information n’a encore filtrée concernant leurs remplaçants.

Morano également débarquée ?

A lire aussi – Nadine Morano : l’eurodéputée en 5 phrases choc

Publicité
D’autres ténors pourraient être remerciés. Ce serait notamment le cas de l’eurodéputée Nadine Morano et de la porte-parole du parti Lydia Guirous, rapporte la radio. La première à cause de ses nombreuses déclarations polémiques, la seconde à cause de ses propositions choc.

Vidéo : Frédéric Mitterrand se lâche : François Fillon est "beau" et Laurent Wauquiez est un "allumeur"