Selon plusieurs médias, l’ancien candidat à la primaire écologiste est actuellement courtisé par la gauche et l’Elysée pour qu’il prenne ses quartiers au ministère de l’Ecologie.

Le remaniement ministériel se profile à grands pas, et François Hollande va devoir trancher : quels seront les prochains ministres du gouvernement ?

A lire aussiLe remaniement vire au casse-tête pour François Hollande

S’il on en croit les petits bruits de couloirs, les oreilles de Nicolas Hulot sont actuellement en train de siffler. L’ancien animateur d’Ushuaïa, devenu héraut écologiste, est courtisé par l’Elysée pour faire partie du prochain remaniement, indique Europe 1.

Il faut dire qu’en faisant entrer Nicolas Hulot au gouvernement, et surtout à l'Ecologie, François Hollande pourrait se reposer sur un homme compétent dans son domaine, capable en même temps de satisfaire les demandes des Verts. Et last but not least, l’écologiste jouit d’une popularité importante auprès des Français. Un sondage Ifop pour le Journal du Dimanche paru le 31 janvier dernier l'avait désigné personnalité politique de gauche ayant la plus forte cote d'avenir. 

Nicolas Hulot voudrait faire cavalier seul pour 2017

Si Nicolas Hulot est dans les petits papiers de François Hollande, ce ne serait pourtant pas la première fois que les deux hommes travailleraient ensemble. En effet, début 2013, le président de la Fondation éponyme avait été nommé envoyé spécial pour la protection de la planète.

Publicité
Toutefois, Nicolas Hulot semble avoir douché les ardeurs du président à qui il aurait fait savoir son intention de faire cavalier seul avant 2017, histoire de se préserver. "Même la promesse d'abandon de Notre-Dame-des-Landes n'a pas pu convaincre Nicolas Hulot, et l'Elysée ne croit plus à son arrivée", écrit Europe 1 qui précise que François Hollande "n’a pas de plan B » et peine "à sortir un nom populaire de son chapeau pour le remaniement à venir".

Vidéo sur le même thème : Sondage : Nicolas Hulot, personnalité de gauche préférée des Français

Publicité