Marine Le Pen aurait pris sa décision : les régionales, ce sera sans elle. Un choix motivé par deux principales raisons.

Candidatera, candidatera pas ? A l’approche des élections régionales, la question se pose de savoir si Marine Le Pen sera oui ou non candidate dans le Nord. Après plusieurs semaines d’hésitations, la présidente du Front National aurait finalement pris sa décision. Europe 1croit en effet savoir qu’elle décidé d’y renoncer.  

Une histoire de rivalité

Toujours selon la radio, la fille de Jean-Marie Le Pen aurait pris cette décision afin de ne pas revivre ce qui s’est passé en 2012. C’est année-là, la présidente du Front Nationale s’était présentée aux élections législatives dans la 11e circonscription du Pas-de-Calais, tandis que sa nièce se présentait dans le Vaucluse. Cette dernière était alors sortie victorieuse de ces élections, s’offrant même le titre de plus jeune députée de la Ve République, alors que sa tante échouait. Aussi, candidater dans la région Nord-Pas-de-Calais-Picardie en décembre reviendrait pour Marine Le Pen à s’exposer au risque de revivre une telle rivalité. "Elle sait parfaitement que si elle déclare à son tour sa candidature, les médias chroniqueront la rivalité entre les deux femmes. Une perspective qui la hérisse", souligne Europe 1.

"Elle a peur, elle a tort. Marine colle bien à la région. Physiquement, elle a un côté ch’ti", estimait pourtant son père en février dernier, ainsi que le rappelle Le Lab d’Europe 1.

A lire aussiRégionales : agacée, Marine Le Pen "s'oppose" à la candidature de son père

Elle "préfère s’imaginer en locomotive de campagne au niveau national"

Publicité
Mais la rivalité qui pourrait l’opposer à sa nièce, ne serait pas la seule raison pour laquelle Marine Le Pen préfèrerait renoncer aux régionales. La présidente du Front National aurait déjà mis le cap sur la prochaine élection présidentielle et préfèrerait s’y consacrer pleinement. Elle "réfère s’imaginer en locomotive de campagne au niveau national et ne veut donc pas s’enfermer dans le combat sur un seul territoire", écrit en effet Europe 1 avant d’ajouter : "surtout, son vrai sujet, c’est 2017".

Vidéo sur le même thème : Régionales: Marine Le Pen hésite à se présenter, Marion Maréchal-Le Pen investie en Paca