S’il est élu à la tête de l’Ile-de-France, le candidat socialiste changera le nom de la région pour qu’il soit mieux connu à l’étranger.

Claude Bartolone, candidat socialiste aux élections régionales de décembre, ne veut plus du nom "Ile-de-France" pour la région dont il brigue la présidence. S’il est élu, il compte le modifier pour faire apparaître "Paris". "Je ne sais si ça sera possible mais passer à côté de la marque la plus connue au monde après Coca-cola, c'est dommage", a-t-il déploré selon Le Figaro lors des Mardis de l’Essec, l’une des plus grandes écoles de commerce de France.

Pourquoi cette décision ? "Pour qu'il puisse y avoir à la fois cette nécessité de tenir compte de la tradition mais aussi cette nécessité de tenir compte d'une adresse plus compréhensible dans le cadre de la mondialisation", a expliqué le président de l’Assemblée nationale à sa sortie de la conférence, ajoutant : "Ile-de-France c’est mal défini chez nos partenaires étrangers".

A lire aussi - Claude Bartolone : vous le verrez plus comme ça avant longtemps, voire plus jamais

Une proposition critiquée par la droite

Publicité
Cette idée a immédiatement suscité les moqueries à droite : "Monsieur Bartolone se transforme peu à peu en Inspecteur Gadget", a indiqué Geoffroy Didier, porte-parole de Valérie Pécresse, indique Le Figaro. Selon lui, le candidat socialiste "n'a tellement rien à dire ni à proposer qu'il va passer la campagne à collectionner des gadgets tels que celui-ci, soufflés par des communicants onéreux et ringards".

Claude Bartolone estime quant à lui qu’une concertation autour de ce sujet pourra être mise en place s’il est élu.

Vidéo sur le même thème - Régionales: Claude Bartolone candidat en Île-de-France, réactions mitigées à gauche