Les militants du Front national sont les seuls à placarder leurs affiches électorales à sortie des tunnels, et parfois même à l’intérieur. Découvrez pourquoi !

A l’approche des élections régionales qui auront lieu les 6 et 13 décembre prochains, les différents partis politiques sont plus que jamais sur le pied de guerre. Mais si tous usent des mêmes méthodes de communication pour promouvoir leurs candidats, le Front national se distingue sur un point : il est le seul parti à se servir des tunnels routiers comme panneaux d'affichage.

A lire aussi- Régionales 2015 : ces politiques qui sont candidats

Une initiative due au hasard ? Certainement pas, selon Christèle Marchand-Lagier, maître de conférences en science politique et spécialiste du vote FN. "Cette initiative correspond à une stratégie de collage intensive propre au Front national, explique-t-elle à Planet.fr. Elle permet notamment d’augmenter la visibilité de candidats peu connus dans certaines régions." Interrogée par nos soins, Bernadette, une militante engagée auprès de Wallerand de Saint Just, le candidat FN à la présidence de la région Ile-de-France, confirme : "Cela permet évidemment d’augmenter notre visibilité mais il ne faut pas y voir une stratégie cachée derrière", assure-t-elle.

Mais alors pourquoi les autres partis n’en feraient-ils pas autant ? "Certains partis ont tout simplement délaissé le collage d’affiches électorales. Ils n’en ont pas besoin car ils ont des candidats dont la notoriété est plus importante que ceux du FN, analyse Christèle Marchand-Lagier. De plus, beaucoup de partis font désormais appel à des boîtes de communication car ils n’ont plus assez de militants motivés pour effectuer ce genre de tâche". Pour sa part, Bernadette admet que le travail des militants du FN n’y est pas pour rien. "Merci à nos colleurs !", s’enthousiasme-t-elle.

"Tout affichage relatif à l’élection est interdit en dehors des panneaux mis en place par les mairies"

Aussi, la communication politique passe aujourd’hui davantage par Internet et les réseaux sociaux. Mais malgré ces nouveaux outils, le FN ne semble pas près d’abandonner les bonnes vieilles méthodes. "Le Front national entretient une stratégie de conquérant car il a un intérêt de visibilité, affirme la sociologue. Ce n’est pas nouveau : le Front national a toujours collé beaucoup plus tôt et de manière beaucoup plus intensive que les autres partis."

Publicité
Le site du ministère de l’Intérieur précise néanmoins que "tout affichage relatif à l’élection est interdit en dehors des panneaux mis en place par les mairies et des panneaux d’expression libre lorsqu’il en existe". Le collage est toutefois toléré sur certains autres emplacements, la seule règle étant de ne pas se mettre en situation de dépôts de plainte pour dégradation et d’éviter les murs publics (bâtiments officiels, monuments, …).

En vidéo sur le même thème - Régionales: Marine Le Pen hésite à se présenter, Marion Maréchal-Le Pen investie en Paca