Selon le "Canard enchaîné", les Républicains "modérés" pourraient créer un nouveau parti de centre-droit après les législatives. 

Après les législatives, les grandes manoeuvres vont commencer, à gauche comme à droite. Selon le Canard enchaîné, une partie des Républicains pourrait faire sécession afin de créer un nouveau parti de centre-droit.

En effet, d'après l'hebdomadaire satirique, les juppéistes et l'aile "gauche" des Républicains, à savoir Jean-Pierre Raffarin, Xavier Bertrand, Valérie Pécresse, Édouard Philippe, Bruno Le Maire, NKM ou encore Christian Estrosi, seraient tenté de quitter le parti de la droite, arrivé troisième à l'élection présidentielle. Des rencontres dans ce sens se seraient multipliées dernièrement entre les protagonistes. 

Baroin menace d'exclure ceux qui se rapprochent de Macron

La ligne de fracture se situerait entre ceux qui souhaiteraient se rapprocher d'Emmanuel Macron, et les autres qui y sont opposés (Wauquiez, Ciotti, Baroin et les fillonistes). Mercredi, François Baroin, qui conduit la bataille des législatives pour Les Républicains, a d'ailleurs brandi mercredi la menace de l'exclusion du parti en cas de rapprochement trop prononcé avec le patron d'"En Marche !".

Publicité
A l'Opinion, Bernard Accoyer a lui-même reconnu cette fracture au sein de son parti: "Il y a deux lignes aujourd’hui qui ne peuvent pas s’affronter avant les législatives, mais qui devront débattre après les législatives. (...) Je pense que ces deux lignes devront soit trouver un compromis, soit, si elles ne le trouvent pas, ce sera la fin de l’histoire de ce qu’a été l’UMP, puis Les Républicains. Mais ça, ce sera le débat de l’automne."

Vidéo sur le même thème : "Greffe de couilles", "Concours de taille de zizi" : NKM s'explique sur son langage fleuri

mots-clés : Raffarin, Le maire

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité