Invitée sur le plateau de Télé Matin ce mardi, l'ex Garde des Sceaux de Nicolas Sarkozy, accuse son homologue, Christiane Taubira, d'oublier les victimes et réclame d'avantage de places de prison.

© Capture d'écran vidéo

 

 L'ex-ministre de la Justice sous Nicolas Sarkozy était invitée ce mardi sur le plateau de Télé Matin. Cette dernière n'a pas hésité un seul instant à critiquer la réforme pénale de Christiane Taubira, rapporte Le Point. En effet, pour Rachida Dati, maire UMP du 7e arrondissement de Paris, cette révision de la loi oublierait les victimes au profit d'un certain laxisme vis à vis des condamnés.

Publicité
Les victimes seraient des accesoires"Aujourd'hui, il manquerait entre 20 000 et 30 000 places, zéro place de prison envisagée dans le programme de Mme Taubira", a déploré l'eurodéputée face aux caméras de France 2, relaye Le Point. Elle dénonce aussi "une explosion de la délinquance et, la réponse pénale du gouvernement, c'est : surtout on n'emprisonne pas et surtout on ne construit pas de place de prison". Cette dernière accuse la réforme pénale d'être "un texte de circonstances atténuantes pour les délinquants"  et la gauche, de traiter les victimes comme des "accessoires".

Vidéo sur le même thème : Dati réclame la création de places de prison

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité