L’ancienne garde des Sceaux s’est récemment moquée de la réforme soutenue par la ministre de l’Education nationale et permettant aux lycéens ayant raté leur bac de conserver leurs meilleures notes pour l’année suivante.

La réforme du bac a du mal à convaincre Rachida Dati. Soutenu par Najat Vallaud-Belkacem et voté par le Conseil supérieur de l’Education, ce projet de décret prévoit dès 2016 de permettre aux lycéens qui ne sont pas admis au baccalauréat et qui souhaitent le repasser l’année suivante, de conserver leurs meilleures notes. Actuellement, seuls les bacheliers qui passent l’examen en candidat libre peuvent le faire.

"Pourquoi pas celles du CP pdt qu'on y est ?"Une aberration pour l’ancienne garde des Sceaux. "Najat Vallaud-Belkacem veut permettre à ceux qui échouent au bac de garder les notes au-dessus de la moyenne. Pourquoi pas celles du CP pdt qu'on y est?", a-t-elle ironiquement écrit sur Twitter samedi.

Et celle-ci d’expliquer quelques tweets plus tard : la ministre "fait une grave erreur : elle va déstabiliser les cours, générer encore plus d'absentéisme...". Toujours selon la maire LR du 7e arrondissement de Paris, ce décret "va démotiver les élèves, compliquer la tâche des enseignants et dévaloriser un peu plus le bac !".

A lire aussi - Rachida Dati bientôt exclue des Républicains au Conseil de Paris ?

Publicité
Najat Vallaud-Belkacem, qui au moment où nous écrivons ce papier n’a pas réagi à ces attaques, a cependant précisé la semaine que cette réforme ne "dispense(rait) aucunement les candidats en question de participer aux cours des matières où ils ont conservé le bénéfice de leurs notes".

Vidéo sur le même thème - Frais épinglés par la Cour des comptes : Rachida Dati très en colère sur iTélé