Invitée de Jean-Jacques Bourdin mardi matin sur BFM TV, Rachida Dati, la maire du VIIE arrondissement de Paris, s’est confiée sur sa foi religieuse. C’est quelque chose qui "fait partie de ma vie", a-t-elle affirmé.

©AFP

C’est un pan de sa vie privée qu’elle n’évoque que très rarement. Rachida Dati est croyante et se rend à la messe le dimanche. C’est en tout cas ce qu’a affirmé l’ancienne garde des Sceaux sur le plateau de BFM TV mardi. "Le dimanche, je vais à la messe avec ma fille ou avec des amis. Je participe aussi au culte protestant, je fais honneur à ceux qui aiment cet arrondissement", a-t-elle en effet déclaré. Visiblement agacée par l’étonnement que ses propos ont provoqué chez son interlocuteur, la maire du VIIe arrondissement de Paris a lâché : "Comme si on découvrait que je participe à des offices religieux ! Ce n’est pas en tant que maire, je le faisais bien avant !". Et l’ex-membre du gouvernement de souligner que "la foi, ce n’est pas en fonction des circonstances, c’est un engagement".

"Ce n’est pas une grenouille de bénitier"Sa foi lui viendrait notamment des dix-huit ans qu’elles a passés "chez les Carmélites"  mais aussi de "Mgr Chauvet, curé de Saint-François-Xavier" que Rachida Dati "connaît très bien". En décembre dernier, l’ancienne garde des Sceaux expliquait d’ailleurs à Valeurs Actuelles qui réalisait alors un numéro "Spécial Jésus" qu’elle se sentait "imprégnée par les racines chrétiennes de notre pays". "Je suis très sensible à la liturgie, aux homélies, aux chants religieux", assurait-elle. Mardi sur BFM TV, la maire du VIIe a également expliqué que la messe du dimanche constituait "un rituel qui fait partie de (son) enfance".

Publicité
Malgré tout, Rachida Dati se refuse à évoquer une éventuelle conversion au catholicisme, prenant soin de ne pas répondre aux questions qu’elle juge trop "intimes". "Ce n'est pas une grenouille de bénitier, mais elle aime effectivement me parler de sa foi et de ce qu'elle vit. Le reste relève du for interne", a d’ailleurs relevé Mgr Patrick Chauvet, rapporte Le Figaro.

VIdéo : Rachida Dati au micro de Jean-Jacques Bourdin

Publicité