Le président François Hollande apprécierait de pouvoir s’évader de l’Elysée le temps d’un dîner. Avec ou sans Julie Gayet, ces sorties seraient la plupart du temps organisées en secret et en petit comité. Plus de détails.

L’Express dévoile cette semaine un dossier sur les "dîners surprises de François Hollande". Aussi apprend-on que le président ne manque jamais une occasion d’aller partager un repas à l’extérieur de l’Elysée. Ces sorties agiraient sur lui comme une "bouffée d’air". Au cours des dîners qui ont eu lieu ces derniers mois, il aurait notamment retrouvé Claire Chazal, Michel Drucker, Marc-Olivier Fogiel, l’humoriste Sophia Aram et la journaliste Maïtena Biraben. "Le chef de l'Etat accepte les invitations d'hôtes qu'il connaît moins bien, voire qu'il ne connaît pas du tout", écrit le magazine. Et celui-ci d’ajouter que tous en revanche se plient à la consigne imposée par le président : ne rien raconter ensuite.

Comment il gère la présence de Julie Gayet

Lors de ces repas informels, le chef de l’Etat "ne cache pas" la relation qu’on lui prête avec Julie Gayet, écrit également l’hebdomadaire qui précise qu’il "évite juste soigneusement tout ce qui, de près ou de loin, pourrait officialiser un même cliché le ‘couple présidentiel’".

Le couple aurait même un temps envisagé d’organiser lui-même un dîner dans le palais présidentiel, avant de se rétracter. "Ça l'a gonflée, et lui aussi", aurait confié un socialiste proche du président et de l’actrice, François n'a aucune envie de se retrouver avec une cour dans le milieu artistique! C'est un type ouvert, qui a retrouvé une vraie liberté. Dîner dehors, pour lui, ce n'est pas une corvée, c'est un plaisir".

Les autres invités ne sont pas toujours prévenus

Publicité
Mais si François Hollande ne s’interdit pas de sortir avec sa supposée compagne, il ne s’empêche pas non plus de le faire sans elle, assure L’Express. Et le magazine de détailler comment l’une de ses hôtes, Marie-France Lavini, une ex-collaboratrice de Lionel Jospin, orchestre sa venue lors des dîners qu’elle organise chez elle : "elle ne prévient jamais ses invités qu'elle a proposé au président de passer, pour lui laisser la liberté de ne pas venir et pour ne pas fausser la spontanéité de la rencontre".  Imaginez un peu les visages des autres invités lorsqu’ils voient arriver le président dans l’entrée !

Vidéo sur le même thème : François Hollande face à Maïtena Biraben dans "Le Supplément" 

Publicité
Publicité