Dimanche dans l’émission de Karine Le Marchand, Bruno Le Maire a fait plusieurs révélations sur sa vie privée, et notamment sur son épouse, Pauline. L’occasion de découvrir qui est cette femme qui préfère rester dans l'ombre. 

Bruno Le Maire est marié depuis dix-huit ans à Pauline Doussau de Bazignan. Leur rencontre remonte à une vingtaine d’années et s’est déroulée de manière originale. "Je l’ai rencontrée dans une auto-école. On passait les séances de code ensemble et il y avait une jeune fille que je trouvais très mignonne. A chaque fois qu'il fallait répondre, elle répondait quelque chose de totalement délirant. Je l'ai invitée à prendre un verre puis deux. Elle n'aimait pas ma coupe de cheveux qui était trop courte et que disait j'étais beaucoup trop propre sur moi", a raconté le politique dans "Une ambition intime", dimanche soir. "Il m'avait dit ‘J'ai rencontré la femme de ma vie, elle ne m'a pas vu. Je la conquerrai’", s’est de son côté rappelé son ami Antonin Baudry, l’année dernière dans l’Obs.

A lire aussi – Bruno Le Maire et Pauline Doussau de Bazignan : les secrets de leur couple

Publicité

Elle ne travaille plus avec son mari

Et force est de constater que Bruno Le Maire a vu juste : ensemble le couple a eu quatre enfants, et son épouse l’accompagne aujourd’hui dans sa conquête de l’Elysée. De plus en plus dans la lumière, Pauline Doussau de Bazignan cultive pourtant une nature discrète. La quadragénaire essaie en effet, autant que faire se peut, de rester en dehors des affaires de son mari et de la politique. "Avec Pauline, nous avons essayé beaucoup de formules possibles pour conjuguer vie publique et vie privée. Le pire aura été de mélanger les deux", a écrit le candidat à la primaire dans son livre A nos enfants. Une conclusion sans doute liée aux révélations de Mediapart. En 2013, le site d’investigation a en effet révélé que depuis six ans, l’épouse de Bruno Le Maire était rémunérée aux frais de l’Hémicycle pour un poste à temps plein et ce, alors qu’au cours d’une interview accordée à Paris Match, elle se décrivait elle-même comme étant "petite-fille d'agriculteurs, artiste-peintre et mère". Et si Pauline Doussau de Bazignan ne mentionnait pas son poste à l’Assemblée, son mari ne le faisait pas non plus. En réalité, madame Le Maire était en charge du site Internet de son mari, ce qui consistait notamment à rédiger des posts de blog, ce qu’elle pouvait faire depuis chez elle, a par la suite précisé Mediapart. De là à en oublier qu’elle était rémunérée pour cela ? C’était une "erreur de parcours", a par la suite reconnu celui que son épouse surnomme "coquito". Depuis, ils ne travaillent plus ensemble.

Mère de famille nombreuse et artiste

Aussi, celle qui pourrait devenir Première dame en 2017 se consacre depuis à sa famille et à sa passion : l’art. Depuis 2004, elle est exposée au célèbre salon de Montrouge en 2014, au salon Zürcher à New York et dans de prestigieuses galeries parisiennes, détaille Madame Figaro. "Elle peint des fleurs, beaucoup de fleurs. Des fleurs comme des rosaces à l'acrylique, sur papier ou sur toile de coton ; des fleurs comme une obsession artistique", précise encore le magazine. "Regarder pousser, exploser, éclore. Être réduite à néant, se sortir d'une situation. Je voulais peindre comme on voit grandir quelque chose, comme on voit grandir un enfant, grandir, éclore, je voulais que l’eau fasse son travail. Avec l'eau la peinture se diffuse et pénètre dans le papier", explique quant à elle l’artiste dans une vidéo.

 En vidéo - L'épouse de Bruno Le Maire parle de sa passion pour la peinture 

Publicité