Mariée à l’ancien président de l’UMP depuis 2011, Nadia Copé s’est retrouvée dimanche sous le feu des projecteurs malgré elle. Le nom de cette femme d’ordinaire discrète, bien que présente aux côtés de son époux à de nombreux meetings, s’est en effet retrouvé mêlé à l’affaire des comptes de l’UMP. L’occasion de s’intéresser à son parcours.

©AFP

Près de 24 000 euros auraient été dépensés sur le compte de l’UMP pour payer des billets d’avion à Nadia Copé, l’épouse de Jean-François Copé, quand celui-ci présidait le parti. Cette révélation faite le weekend dernier par le Journal du Dimanche (JDD) a non seulement porté un nouveau coup au parti d’opposition mais également braqué les projecteurs sur cette femme, parfois surnommée "l’ex-Première dame de l’UMP".

Quadragénaire pimpante, Nadia Copé n’a retrouvé Jean-François, son amour de jeunesse que plusieurs années après leur première rencontre. Née Nadia Hamama, la jeune femme d’origine kabyle et italienne n’a en effet recroisé la route de son actuel mari que bien plus tard après leurs années lycée.

Tous les deux se sont rencontrés à Paris au lycée Victor Duruy et, comme la plupart des étudiants, se sont éloignés à cause de leurs études secondaires. Nadia choisissant de se tourner vers la psychologie pour enfants et Jean-François vers les études politiques avec Sciences Po et l’ENA dans son viseur. Tous les deux ont ensuite pris le chemin de l’hôtel de ville, toujours chacun de leur côté, rapporte Gala. Nadia Hamama a ainsi épousé le comte Eric de l’Orne d’Alincourt exerçant la profession de médecin, et Jean-François Copé a pris Valérie Ducoing pour femme en 1991. Ensemble, ils ont eu trois enfants avant de divorcer en 2007.

Publicité
Un an plus tard, Nadia d’Alincourt a, quant à elle, brutalement perdu mon mari. Quelques années après avoir dû surmonter cette épreuve, elle a finalement renoué avec le député-maire de Meaux. Le second souffle de leur histoire a rapidement donné naissance à une petite Faustine, née en janvier 2010, puis à leur union devant le premier adjoint au maire du fief de Monsieur, le 3 décembre 2011. Depuis, M. et Mme Copé semblent filer le parfait amour. Discrète dans ses prises de paroles et de positions, Nadia Copé sait cependant se montrer très présente aux côtés de son époux. Selon l’hebdomadaire, elle aurait beaucoup soutenu son mari pendant sa campagne pour la présidence de l’UMP en 2012 et se serait même rendue à près de 80 meetings ! Et alors que ce dernier a récemment été contraint de démissionner, englué dans l’affaire Bygmalion, Gala précise qu’elle continue de lui témoigner "un soutien sans faille".

 Vidéo sur le même thème - Nadia Copé aurait bénéficié des largesses de l'UMP

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité