Depuis plusieurs mois, le président des Républicains évoque cette personne lors de réunions publiques ou d’interviews. Mais qui est-elle ?

Il y avait la madeleine de Proust, il y a désormais la Madeleine de Nicolas Sarkozy. Depuis plus de quatre mois, le président des Républicains a fait de ce nom le symbole d’un électorat à reconquérir.

Tout remonte au mardi 24 mars : Nicolas Sarkozy est l'invité de RTL qui appelle une auditrice, la fameuse Madeleine, retraitée marseillaise. Celle-ci explique avoir été déçue par l’ancien chef de l’Etat et voter désormais Front national aux élections. Mais Nicolas Sarkozy ne se laisse pas abattre par le témoignage de Madeleine qui devient à ses yeux le symbole de cet électorat qui l’a abandonné pour rejoindre le parti de Marine Le Pen.

Nicolas Sarkozy a rencontré Madeleine pour dialoguer

Ainsi, non content de parler d’elle lors de réunions publiques, Nicolas Sarkozy a invité cette auditrice le 20 mai dernier au siège des Républicains, à Paris, pour dialoguer avec elle. Comme le relatait RTL, l’entretien a duré une trentaine de minutes et a semble-t-il convaincu l’électrice frontiste ; "Je laisse une porte ouverte", déclara-t-elle à la sortie du siège du parti.

Publicité
Ce jeudi 6 août, dans un entretien à Valeurs actuelles, l’ancien président de la République revient à la charge : "Cette femme souffrait et des millions de Français sont dans ce cas. A ces millions de « Madeleine », je veux dire de ne pas suivre la politique du pire. Pourquoi ? Parce que voter Front national au premier tour, c'est faire gagner la gauche au second."

Vidéo sur le même thème : Sur RTL, Nicolas Sarkozy oublie qu'il est filmé ! 

Publicité
Publicité