Retiré de la vie politique depuis 2014, celui qui est aussi le fondateur du MPF a refait parler de lui dernièrement avec un livre, un anneau et une éventuelle candidature à la présidentielle.

Que devient Philippe de Villiers ? Depuis 2014, et la fin de son mandat de député européen, le fondateur du Mouvement pour la France (MPF) se faisait discret dans les médias.

Mais à l’approche de 2017, année présidentielle, le fondateur du Puy du Fou a refait surface dans l’actualité pour au moins trois raisons. Tout d’abord, un livre à charge paru en 2015, Le moment est venu de dire ce que j’ai vu, où il revient sur sa carrière en politique et le dégoût qui lui a procuré le monde politique, dressant au passage des portraits au vitriol de certains ministres et présidents.

A lire aussiScandale, titre, famille… : les secrets de Philippe de Villiers

Des déjeuners secrets avec Zemmour et Buisson

Dès la sortie de son livre, la presse s’interrogeait sur son éventuel retour en politique, mais en tant qu’éminence grise de la droite souverainiste. Il faut dire que Philippe de Villiers a été aperçu plusieurs fois dans un restaurant parisien à Montparnasse où il rencontre régulièrement deux autres idéologues de droite : le polémiste Eric Zemmour et Patrick Buisson, ancien conseiller de Nicolas Sarkozy. "Les démons de la droite", comme les surnommait en novembre 2015 L’Express, seraient en train de fomenter un complot dont le but inavouable est de déstabiliser Nicolas Sarkozy et Alain Juppé - les deux favoris de la primaire des Républicains - jugés pas assez de droite.

Dernièrement, Philippe de Villiers et son fils Nicolas ont fait les gros titres à l’occasion de l’achat d’un anneau supposé avoir appartenu à Jeanne d’Arc. La relique avait été achetée 377 000 euros par le Puy du Fou lors d’une vente aux enchères en Angleterre. Une vente contestée par le Conseil national des arts anglais qui réclamait le rapatriement de l’anneau, et qui a ravivé pendant un mois la guerre de Cent Ans. Finalement, Elisabeth II est intervenue en personne pour faire cesser cette querelle, laissant aux Français la pleine possession de la relique de la sainte.

"Je n'ai absolument aucune envie de redescendre dans l'arène"

Une victoire pour la famille de Villiers, mais aussi une publicité internationale pour le parc à thèmes qu’il a créé dans les années 1980, réélu en 2015 "meilleur parc d’attractions au monde".

Publicité
D’ailleurs, dans une interview publiée le 16 juin dernier au magazine France, il confiait son intention de se consacrer au Puy du Fou, écartant tout retour en politique et encore moins une candidature à la présidentielle. "Je n'ai absolument aucune envie de redescendre dans l'arène et je pense que la métapolitique a plus d'influence que la politique aujourd'hui. Par mes livres et mon Puy du Fou, j'ai fait passer beaucoup plus d'idées qu'en restant la énième écrevisse de la bassine", expliquait-il.

Vidéo sur le même thème : Philippe de Villiers, le best-seller des livres politiques 

Publicité