Selon le Canard enchaîné, le président des Républicains se serait réjoui devant son concurrent à la primaire d’avoir mieux négocié que lui un contrat.

S’il on en croit le Canard enchaîné de ce mercredi, Nicolas Sarkozy n’a pas goûté son plaisir de vendre un très grand nombre d’exemplaires de son dernier ouvrage, La France pour la vie, sorti le mois dernier.

Il faut dire que son livre se vend bien, même très bien. Selon Le Point, qui se base sur les chiffres de l’institut GFK, le président des Républicains a vendu plus de 130 000 exemplaires de son dernier livre. Ce qui a poussé  Brice Hortefeux à dire que Nicolas Sarkozy avait déjà "gagné la primaire des livres".

"Je vais m'en faire du fric !"

Selon l’hebdomadaire satirique, cet excès d’enthousiasme aurait conduit Nicolas Sarkozy à se vanter devant Alain Juppé. En effet, ce dernier a signé 12 % des droits d’auteur sur les ventes de son livre Pour un Etat fort. Mais le président des Républicains a fait mieux en signant à 20 %. 

A lire aussi Pour Juppé, Sarkozy traîne "ses adversaires dans la boue"

Publicité
C’est au cours d’un déjeuner, le 4 février, que Nicolas Sarkozy s’est livré à cette petite comparaison alors que les deux hommes discutaient de leur ouvrage respectif. "Combien t'as négocié, comme poucentage ?", lui aurait demandé l'ancien chef de l'Etat avant que le maire de Bordeaux ne lui dise avoir obtenu ses 12 %. Et Nicolas Sarkozy de rétorquer, infatué : "Moi, c'est 20 % ! Je vais m'en faire du fric !"

Vidéo sur le même thème : 2017 : nouveau sondage défavorable à Sarkozy, Juppé plébiscité

Publicité