Nicolas Sarkozy songerait sérieusement à réclamer la dissolution de l'Assemblée nationale après les départementales. Voici pourquoi.

Nicolas Sarkozy semble avoir trouvé une arme à opposer à son rival, François Hollande. Selon Le Canard Enchaîné, le président de l'UMP compte demander la dissolution de l'Assemblée nationale pour illégitimité. S'il faut avouer que l'ex-chef de l’État peine à s'imposer depuis son retour, celui-ci paraît convaincu de l'habileté d'une telle demande.

A lire aussi - Quand Wauquiez estime que Sarkozy "n'a plus la queue d'une idée"

La dissolution contre tous les maux

Après les mésaventures de la législative partielle dans le Doubs, son amour des conférences souvent pointé du doigt et ses soutiens comme Laurent Wauquiez qui se désolidarisent de plus en plus, Nicolas Sarkozy semble avoir encore quelques cartes en main. Selon Le Canard Enchaîné, s'attendant à une profonde défaite des socialistes aux prochaines élections, le patron de l'UMP envisage de demander la dissolution de l'Assemblée nationale. Une requête pour illégitimité qui serait plus que jamais justifiée après l'éventuelle trempe du PS aux départementales.

A lire aussi - En pleine conférence sur le "ni-ni", Nicolas Sarkozy donnait une conférence rémunérée à Abou Dhabi

Nicolas Sarkozy, ce stratège

Publicité
Plus que l'obtention effective de la dissolution de l'Assemblée, ce sont plutôt trois avantages qui se cachent derrière cette stratégie. En effet, une telle demande ne mènera à rien, elle n'aboutira pas et ça, Nicolas Sarkozy le sait. L'ex-président de la République espère en réalité "embarrasser François Hollande, montrer au pays que l'UMP est prête à gouverner et reprendre le leadership de l'opposition à Marine Le Pen", comme l'écrit l'hebdomadaire. Trois intérêts qui poussent Nicolas Sarkozy à envisager de saisir l'opportunité. En opérant ainsi, pour reprendre son titre de véritable opposant à la majorité, Nicolas Sarkozy s'inspirerait une nouvelle fois du parti frontiste. Comme l'expliquait LeLab dans deux des ses articles ici et , le FN a la manie d'exiger la dissolution de l'Assemblée nationale trop fréquemment.

Vidéo sur le même thème - Départementales : Sarkozy-Valls, le duel dans la campagne