Dans le cadre d'une rencontre avec le groupe écologiste à l'Assemblée nationale hier, Manuel Valls a fait part de ses regrets à l'égard de François Bayrou.

© AFP / Photomontage

Souvenez-vous. Entre les deux tours de l’élection présidentielle de 2012, François Bayrou avait annoncé solennellement qu’il voterait pour François Hollande. Un signal que Manuel Valls avait alors pris comme une "main tendue" et dont il regrette aujourd’hui de n’avoir su la saisir comme le rapporte aujourd'hui Les Echos.

Lire aussi : Paris : l'élue Michèle Sabban renonce finalement à son logement social

Le Premier ministre a assisté hier à la réunion du groupe écologiste à l’Assemblée. C’est devant cette assistance qu’il a ainsi indiqué : "En 2012, on a fait l'erreur de ne pas saisir la main tendue par François Bayrou".

Il s’agissait pour Manuel Valls de rassurer les membres de la majorité en leur faisant comprendre que l’option centriste était aujourd’hui derrière lui. Une façon pour le locataire de Matignon de faire comprendre que le gouvernement comptait bien sur les écologistes surtout au moment où les députés socialistes frondeurs font de plus en plus de bruit.

Publicité
Comme ceci est rappelé par Le Lab, ces propos font écho à ceux tenus en octobre dernier à L’Express et par lesquels il exprimait son regret de n’avoir su récompenser le geste de François Bayrou ayant contribué à la victoire de François Hollande.

 Vidéo : grand écart inédit de la côte de popularité entre François Hollande et Manuel Valls

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité