Invité sur I>Télé ce lundi 10 novembre, Bruno Le Roux s'est exprimé sur l'affaire Fillon-Jouyet et s'est livré à une comparaison pour le moins étonnante.

Non mais allô quoi. Pour le président du groupe socialiste à l’Assemblée nationale, l’affaire Nabilla et celle qui oppose Jean-Piere Jouyet et François Fillon, c’est grosso modo la même chose. Invité sur le plateau d’I>Télé ce lundi 10 novembre, Bruno Le Roux a été interrogé sur l’affaire qui agite la classe politique.

Lire aussi : Pressions sur l'Elysée : François Fillon "accuse de mensonge" Jean-Pierre Jouyet

S’indignant de la lumière médiatique accordée à cette querelle de chefs, le député PS de la première circonscription de Seine-Saint-Denis n’a pas hésité à faire un parallèle entre cette affaire et la mise en examen de Nabilla Benattia.

"François" et "Nicolas"

Pointant les luttes fratricides qui minent l’opposition depuis 2012, Bruno Le Roux a ironisé sur la guerre des chefs à l’UMP. "Franchement, passer un week-end sur les relations entre ceux qui se donnent des coups de couteaux, que ce soit Nabilla ou Thomas, ou que ça soit François et Nicolas, on a rien d'autre à faire, au moment où on parle du budget, et des investissements de l'Europe ?" s’est-il demandé.

Déplorant le fait qu’on fasse "toute une montagne" de cette affaire, Bruno Le Roux a affirmé son soutien à Jean-Pierre Jouyet en indiquant que le secrétaire général de l’Elysée devait "continuer à servir la République" alors que de nombreux responsables de droite et un parlementaire de gauche réclament sa démission.

Publicité
En outre, il a donné raison à la version des journalistes du Monde : "Est-ce que vous imaginez un déjeuner avec François Fillon et Jean-Pierre Jouyet, qui sont plutôt amis, où ne soit pas évoquée l'affaire de la question des pénalités payées pour la campagne de Nicolas Sarkozy?" s’est également demandé Bruno Le Roux.

Vidéo sur le même thème : Jean-Pierre Jouyet doit-il démissionner ?

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité