Les deux auteurs du livre "Une intermittente à l’Elysée" racontent comment l’actrice et sa famille ont voulu fuir la France à cause du leader historique du Front national.

Après avoir appris que Julie Gayet, la compagne non officielle du président de la République, avait fait vivre "un épisode hystérique" à la directrice de Télérama, on apprend que l’actrice et sa famille, qui "faisaient partie des cercles gauche caviar", voulaient quitter la France à cause de… Jean-Marie Le Pen.

A lire aussiJulie Gayet : son caprice de star à une directrice de magazine

C’est le magazine Valeurs actuelles qui a repéré cette information dans le livre Une intermittente à l’Elysée, coécrit par les journalistes de Marianne, Soazig Quéméner, et du Figaro, François Aubel. L’idée de partir pour fuir Jean-Marie Le Pen a germé dans la tête de Julie Gayet quand elle était en couple avec le scénariste et écrivain argentin Santiago Amigorena, alors son mari.

"Ébranlés par l’élimination de Lionel Jospin"

"Ébranlés par l’élimination de Lionel Jospin au soir du premier tour" de l’élection présidentielle de 2002, Julie Gayet et son mari "avaient décidé de partir en Argentine", si le président du Front national avait gagné contre Jacques Chirac, racontent les auteurs.

Publicité
Mais l’actrice restera en France, puisque c’est Jacques Chirac qui l’emportera haut la main sur le "Menhir", et fera même discrètement campagne en 2006 pour une certaine… Ségolène Royal, lors de la primaire socialiste.

Vidéo sur le même thème : Julie Gayet va-t-elle exposer davantage sa vie privée en 2016 ? Elle répond ! 

Publicité