Une semaine avant son départ, Christiane Taubira avait fait parvenir le manuscrit de son livre au président, qui a tout de suite compris que leur chemin allait se séparer.

Si François Hollande a tout fait pour retenir Christiane Taubira – la "caution de gauche du gouvernement" disent les plus sarcastiques – il a dû se rendre à l’évidence il y a deux semaines.

Comme le rapporte Paris-Match mardi, c’est le 22 janvier que le président de la République a compris le proche départ de son ministre de la Justice. Durant cette journée, Christiane Taubira a en effet présenté au chef de l’Etat le manuscrit de son livre, Murmures à la jeunesse, écrit dans le plus grand secret et sorti quelques jours à peine après sa démission de la place Vendôme.

A lire aussiChristiane Taubira : pourquoi n’est-elle pas partie plus tôt ?

"Ça veut dire que l’histoire est finie"

Avec ce livre en forme de réquisitoire contre la déchéance de la nationalité, François Hollande comprend que son départ est inéluctable, et lâche : "Ça veut dire que l’histoire est finie".

Publicité
Et en effet, le mercredi suivant, soit le 27 janvier, et alors que François Hollande est de retour d’un voyage d’Etat en Inde, Christiane Taubira officialisera sa démission du gouvernement, à quelques jours du prochain remaniement ministériel.

Vidéo sur le même thème : Le Drian : "Taubira a fait ses choix en conscience"