Le "Canard enchaîné" a révélé mercredi que l'ancien ministre de la Culture avait reçu de la part du président de nouveaux bureaux dans un palais de la République.

L'ancien ministre de la Culture est décidément bien choyé par le pouvoir en place. Nommé en 2013 à la tête de l'Institut du monde arabe (avec un salaire de 10 000 euros par mois), Jack Lang vient d'obtenir une nouvelle faveur de la part de François Hollande, a indiqué le Canard enchaîné mercredi.

En effet, celui-ci vient d'obtenir des bureaux dans le somptueux hôtel de Marigny, un ancien hôtel particulier proche de l'Elysée et qui appartenait autrefois à la famille Rothschild. Il sert habituellement de résidence pour les hôtes étrangers de la France, indique Marianne.

A lire aussi Quand Jack Lang oublie de payer l'addition

Depuis, Jack Lang se montre moins amer envers le président

Un nouveau lieu de travail car Jack Lang a été chargé d’une mission sur les œuvres d’art en péril. Un geste qui peut paraître surprenant quand on sait que Jack Lang est adepte des critiques à l'égard du président de la République et, notamment, de sa politique éducative.

Publicité
Mais depuis que Jack Lang a hérité de ces nouvelles attributions, il n'est plus question de critiquer François Hollande. Le Canard Enchaîné remarque que dans VSD, il n’hésite pas à dénoncer Emmanuel Macron, coupable à ses yeux d’avoir planté "une dague dans le dos de Hollande"

Vidéo sur le même thème : Jack Lang : "un discours tout à fait remarquable"