Dimanche, lors d’un déplacement dans la cité phocéenne, le Premier secrétaire du Parti socialiste a clairement signifié que Jean-Noël Guérini, le président du Conseil général des Bouches-du-Rhône qui a été mis en examen, "ne faisait plus partie de (sa) famille politique".

©AFP

Jean-Noël Guérini exclu du PS. C’est en effet ce qu’a estimé dimanche le Premier secrétaire du Parti Socialiste. Alors qu’il se trouvait à Marseille pour tester le dispositif des primaires socialistes aux municipales de 2014, Harlem Désir en a en effet profité pour clarifier une situation dont les contours étaient jusqu’alors un peu flous : le cas du président socialiste du conseil général des Bouches-du-Rhône. "Je considère depuis très longtemps qu’il ne fait plus partie de notre famille politique", a ainsi lâché Harlem Désir dimanche, avant d’ajouter, catégorique : "Il ne souhaite pas le succès de ces primaires et de ses candidats. Il y a bien longtemps que la page Jean-Noël Guérini a été tournée pour moi à Marseille. (...) Guérini, c’est fini pour le PS".

Mis en examen pour association de malfaiteurs dans deux affaires – dont un vaste dossier de marchés publics présumés frauduleux dans le département, Jean-Noël Guérini a quelque peu embarrassé la majorité que se voulait "exemplaire". Rongée par ces deux affaires et par des rivalités internes, la fédération PS des Bouches-du-Rhône a même été placée sous tutelle en mars 2013.

Publicité
La haute autorité du PS va trancherFort de ces propos, le Premier secrétaire du PS a poursuivi en annonçant qu’il allait saisir la haute autorité du PS – instance chargée des questions de droit et d’éthique au sein du parti – dans "les prochains jours" afin qu’un avis soit ensuite transmis au conseil national du PS et que Jean-Noël Guérini soit officiellement exclu du parti. Mais cette prise de position n’a pas plu à tous les cadres et dirigeants du PS. "On a l’impression que certains parlent plus de cela que de leur programme. Moi, ce qui m’intéresse, c’est d’apporter des réponses aux Marseillais, je ne suis ni juge, ni avocat, ni procureur! Quand il a été patron du PS, ils l’ont tous porté au sommet", a ainsi regretté Samia Ghali, la sénatrice des quartiers Nord."Composée de neuf membres qui doivent être désignés prochainement. La haute autorité va être créée dans les toutes prochaines semaines", a par ailleurs précisé à RTL, Alain Fontanel, le secrétaire national aux fédérations et conseiller politique de Harlem Désir.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publiez votre commentaire

8 commentaires

Guérini EST-IL EXCLUS du PS ?

Portrait de darnac47

Guérini EST-IL EXCLUS du PS ? Oui ou non ? Si non H Désir est un menteur.

Votez pour ce commentaire: 

   Pour tourner la page Mr

Portrait de motard 46

   Pour tourner la page Mr Désir, il va falloir déterrer Mr Mitterrand et le brûler en place publique, pendre tous les Eléphants hauts et courts maintenant que Mr Mauroy est décédé, puis lyncher tous ceux comme vous-même et Guérini ! Chiche !  Vous voyez, que du petit lait pour les veaux ! Les Français vont vous la tourner la page, vous allez voir comment ! Vous et vos petits amis commencez dès maintenant à prévoir une sortie dans un paradis psycho tel Cuba,Corée,Chine,...... lls ne sont pas regardants là-bas sur l'honnêteté et la vérité !

Votez pour ce commentaire: 

Taubira.... met le en tôle

Portrait de alf37

A se revoir

Taubira.... met le en tôle celui-là....!  et dire que les journaleux gauchos donnent de l'écoute à ce sale type..... ( là, je mesure mes propos.......! )

Votez pour ce commentaire: 

  Alf37, les loups ne se

Portrait de motard 46

  Alf37, les loups ne se bouffent pas entre eux, tant qu'il y a à bouffer, surtout dans la même meute !! La DS 1 en acier, DS 2 en alu, DS 3 en titane et DSK en tôle !  Mais pour DSK il a fallut les States pour le lui mettre en tôle. Les politiques tiennent le pouvoir et la justice, puis les loups ne se bouffent .......

Votez pour ce commentaire: 

De novembre 1986 à octobre

Portrait de Mylilou

De novembre 1986 à octobre 1987, le premier secrétaire du parti socialiste occupe la présidence de SOS Racisme tout en étant salarié par l'« Association régionale pour la formation et l'éducation des migrants », basée à Lille en tant que « formateur permanent » et il perçoit pour cet emploi fictif, un salaire mensuel net de 8 900 francs. Cela lui vaut d'être condamné, le 17 décembre 1998, à 18 mois de prison avec sursis et 30 000 francs d'amende pour recel d'abus de biens sociaux.Il aurait également bénéficié d'une amnistie de François Mitterrand concernant une dette de 80 000 francs au Trésor public, relative à des amendes de stationnement (décision de justice du 9 mai 1992) alors qu'il était président de SOS Racisme. Alors Mr Harlem Désir est bien mal placé pour parler de Jean Noël Guérini !!  Qui s'assemble se ressemble.

Votez pour ce commentaire: 

Tiens donc, il vont vite pour

Portrait de akervil

K

Tiens donc, il vont vite pour tourner la page quand ça les arrange, curieusement ils n'arrivent pas à tourner la page Sarkozy qui est omniprésent dans leurs discours

Votez pour ce commentaire: 

Bon ! Si c'est un ex

Portrait de jacques du 38

Bon ! Si c'est un ex justiciable qui le dit !!!

Votez pour ce commentaire: 

Publicité