Contre tout attente, l'ancien Premier ministre est arrivé largement en tête du premier tour, frôlant la qualification directe. Mais connaissez-vous bien le parcours et les idées de François Fillon ?

Les derniers sondages annonçaient une vague François Fillon pour le premier tour de la primaire de la droite. Ce fut finalement un raz-de-marée ! Avec un peu plus de 44 %, l'ancien Premier ministre est arrivé largement en tête du premier tour, dimanche soir.

Celui qui était annoncé comme le troisième homme de ce scrutin a finalement distancé Alain Juppé de près de 15 points et réalisé plus du double du score de Nicolas Sarkozy.

Cette primaire "est une vague qui démontre l’intérêt et des citoyens pour l'avenir de leur pays", a-t-il déclaré dans la soirée de dimanche. "Je creuse mon sillon avec un projet précis et puissant. (...) Mon projet déclenchera une nouvelle espérance", a-t-il encore fait entendre.

A lire aussi - EN DIRECT - Primaire de la droite : François Fillon et Alain Juppé qualifiés

Son parcours

François Fillon est né le 4 mars 1954 au Mans, il a donc 62 ans. Il a commencé sa carrière politique dans la Sarthe en tant que député gaulliste du département lors des législatives de 1981. Il a ensuite été plusieurs fois ministres notamment à l'Enseignement supérieur et aux Affaires sociales. La victoire de Nicolas Sarkozy en 2007 sera un tournant pour François Fillon, qui sera son Premier ministre pendant cinq ans. Il est ensuite élu député de Paris en juin 2012. Dès 2013, il avait annoncé qu'il serait candidat à la primaire "quoi qu'il arrive".

Ses idées

Publicité
L'ancien Premier ministre s'est présenté comme un gaulliste authentique, restant à droite sur les valeurs, et liébral économiquement. Il propose ainsi des mesures choc : baisse de 110 milliards d'euros dans les dépenses publiques, retraite à 65 ans, fusion des retraites du public et du privé, retour aux 39 heures... Sur le plan sociétal, François Fillon ne veut pas remettre en cause le principe du mariage des couples de même sexe, mais procéder à une réécriture de la loi pour réserver l'adoption plénière aux hétérosexuels.

Vidéo sur le même thème : Résultats mis à jour toutes les 15 minutes : Fillon toujours largement en tête