Selon un sondage Ifop pour le Figaro dévoilé ce lundi, Nicolas Sarkozy est le candidat préféré des sympathisants UMP pour la prochaine élection présidentielle. Plus de détails.

©AFP

Les affaires judiciaires qui le visent ne semblent pas avoir de prise sur sa cote de popularité, en tout cas chez les sympathisants de droite. En effet, alors qu’il s’est récemment retrouvé impliqué dans plusieurs affaires qui auraient pu nuire à son image, l’ancien président s’en sort quasiment indemne auprès des électeurs de son camp. Avec 62% des voix en sa faveur, il reste même le candidat préféré des sympathisants UMP, selon un sondage Ifop dévoilé ce lundi par le Figaro. L’ex-chef d’Etat gagne ainsi six points par rapport à mars 2013 et 2 points par rapport à novembre dernier. "On constate une spectaculaire stabilité. Quelles que soient les péripéties, Sarkozy règne toujours sur son camp", a commenté Jérôme Fourquet, le directeur du service opinion de l'institut Ifop, dans les colonnes du journal.

Publicité
Alain Juppé, numéro 2 avec 18%Après Nicolas Sarkozy, les sympathisants de droite sont 18% à souhaiter qu’Alain Juppé se présente à l’élection présidentielle de 2017. Un joli score pour le maire de Bordeaux qui, il y a un an, ne dépassait par la barre des 10% avec seulement 9%. Viennent ensuite d’autres ténors de l’opposition. "Les espoirs de la droite, Nathalie Kosciusko- Morizet, Bruno Le Maire, Xavier Bertrand – officiellement candidat aux primaires –, Valérie Pécresse ou Laurent Wauquiez, stagnent à 1 ou 2 % des souhaits de candidature", précise le Figaro avant d’ajouter : "Quant à Jean-François Copé, il a doublé son résultat… en passant de 1 à 2 % des sondés".

Mais si le président de l’UMP a réussi à doubler son score, le constat est beaucoup moins réjouissant pour son rival. François Fillon voit en effet son score dégringoler de 17% à 7%.

Vidéo : Valérie Pécresse tacle Bernadette Chirac sur le retour de Nicolas Sarkozy

Publicité