Pour éviter que la France ne suive le même chemin que le Royaume-Uni après les élections de 2017, François Hollande pointe du doigt l’eurosceptique Marine Le Pen avec un petit surnom tout trouvé.

Quelques jours après l’annonce du Brexit et moins d’un an avant la présidentielle 2017, François Hollande a un nouvel objectif : empêcher la France de suivre le même chemin vers la sortie de l’UE l’an prochain. Quitte à épingler l’eurosceptique Marine Le Pen, rapporte Le Parisien.

Mercredi, alors que le Conseil européen exceptionnel de Bruxelles se clôturait, le président français a pris les devants sur la précampagne de 2017, en prédisant que "l'élection présidentielle va se jouer aussi sur la participation de la France à l'Union européenne".

A lire aussi - Découvrez le nouveau surnom que se donne Marine Le Pen !

"Madame Frexit"

Entre les populistes et les eurosceptiques, majoritairement électeurs de Jean-Luc Mélenchon et de Marine Le Pen, François Hollande a tenu à défendre la place du pays au sein de l’UE en mettant en avant les conséquences que pourrait avoir un "Franxit".  "Le Brexit est davantage un problème qu'une solution", a-t-il affirmé.

Publicité
Il en a profité également pour critiquer Marine Le Pen, qu’il a même surnommée "Madame Frexit", pour "French exit". Un petit surnom qu’elle s’était elle-même attribué en juin 2015 lorsqu’il était question de la sortie cette fois-ci de la Grèce. "Je serai Madame Frexit si l’Union européenne ne nous rend pas notre souveraineté monétaire, législative, territoriale et budgétaire", avait-elle martelé. Voilà qui donne une nouvelle perspective à la présidentielle de 2017.

Vidéo sur le même thème : Alain Juppé: "On peut craindre un Frexit, je suis hostile à un référendum" 

Publicité