Nicolas Sarkozy envisagerait non seulement de faire son grand retour en politique pour les prochaines élections présidentielles, mais également de créer un nouveau parti politique et ce, pour contourner les primaires de l’UMP. Plus de détails.

©AFP

Coups double. Selon les informations du Nouvel Observateur, Nicolas Sarkozy pourrait bel et bien être candidat aux élections présidentielles de 2017. Mais alors qu’il s’est volontairement retiré de l’arène politique depuis sa défaite face à François Hollande en mai 2012, l’ancien chef de l’Etat ne souhaiterait pas se plier aux primaires de l’UMP prévues en avril 2016. Pour échapper à cet exercice qui promet d’ores et déjà des divisions au sein du parti,  le "champion de la droite" aurait sa petite idée. Toujours selon les informations de l’hebdomadaire, l’ex-occupant de l’Elysée songerait en effet à créer son propre parti politique. Une idée qui aurait même fait son chemin puisqu’Alain Juppé aurait confié en avoir effectivement "entendu parler". Et alors que ce dernier s’est entretenu avec Nicolas Sarkozy la semaine dernière en marge d’un concert de Carla Bruni, le maire de Bordeaux serait farouchement opposé à une telle initiative. Il faut "redynamiser l’UMP", martele-t-il.

Publicité
L’UMP pourrait soutenir son nouveau partiPour autant, en créant un nouveau parti Nicolas Sarkozy ne songerait pas forcément à se soustraire de l’UMP. Au contraire, il souhaiterait même que ces membres le rejoignent. La création de ce nouveau "rassemblement" lui permettrait ainsi de ne pas se cantonner à l’image, selon lui, "réductrice" de "candidat de l’UMP" et d’aller outre l’image de parti "écorné" et "abîmée" qui lui colle à la peau.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité